Accueil » Actualité » Une boîte noire géante veut enregistrer « chaque pas vers la catastrophe » de l’humanité

Une boîte noire géante veut enregistrer « chaque pas vers la catastrophe » de l’humanité

La Terre va avoir droit à sa propre boîte noire géante comme celle utilisée par les avions. Installée en Australie l’année prochaine, elle prétend enregistrer « chaque pas vers la catastrophe » de l’humanité jusqu’à la disparition de notre civilisation.

Earth’s Black Box, c’est le nom du projet ambitieux mené par la société de communication marketing Clemenger BBDO en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Tasmanie. Une boîte noire géante va être construite début 2022 sur une plaine de granit sur la côte ouest de la Tasmanie, en Australie. Son fonctionnement est similaire aux boîtes noires utilisées en aéronautique. Celles-ci enregistrent les informations liées au vol en cas de crash ou d’accident.

La boîte noire qui sera construite en Australie l'année prochaine
La boîte noire qui sera construite en Australie l’année prochaine – Crédit : Earth’s Black Box

La boîte noire de la Terre va enregistrer « chaque pas vers la catastrophe » de l’humanité jusqu’à la disparition de notre civilisation. Elle va ainsi notamment enregistrer toutes les actions qui ont été prises pour lutter contre le changement climatique. Cette boîte géante est un monolithe en acier de 10 mètres sur 4 mètres sur 3 mètres. Ses parois en acier font 7,62 centimètres d’épaisseur et des panneaux solaires seront installés sur son toit.

Des données liées au changement climatique sont enregistrées en temps réel

L’enregistrement des données en temps réel a déjà commencé. Vous pouvez voir les nouvelles données qui sont enregistrées sur le site de l’Earth’s Black Box. Parmi les données déjà enregistrées, on retrouve notamment les résultats de la COP26 qui s’est tenue du 31 octobre au 12 novembre en Écosse. La boîte enregistrera aussi des données comme les niveaux de dioxyde de carbone atmosphérique et les températures moyennes. Elle se servira aussi d’un algorithme pour sélectionner et sauvegarder des actualités, des tweets, des posts, des publications, etc.

La mission de la boîte noire de la Terre est de « fournir un compte rendu impartial » des événements qui ont conduit à la disparition de notre civilisation. Les futures civilisations pourraient ainsi comprendre ce qu’il s’est passé. Le changement climatique ne causera pas directement l’extinction de l’humanité. Néanmoins, ce sont ses conséquences comme la pénurie d’eau et de nourriture qui pourraient entraîner l’effondrement de la société.

Cette boîte noire peut-elle vraiment survivre à l’extinction de l’humanité ?

 Bien entendu, cette boîte noire doit relever des défis techniques de taille si elle veut survivre jusqu’à la prochaine civilisation. En effet, les chercheurs estiment que sa capacité de stockage s’épuisera dans 30 à 50 ans. Ils réfléchissent donc à une solution à long terme pour ne pas manquer de stockage. De plus, d’autres questions doivent aussi être résolues. Comment changer les panneaux solaires quand ils ne fonctionneront plus ? Comment s’assurer que les disques durs résistent aux années ? Le sabotage et le vandalisme pourront-ils être évités ?

Le monolithe se trouvera à quatre heures de route de la grande ville la plus proche. Sa situation géographique ne le protègera cependant pas automatiquement. Il ne faut pas non plus qu’il devienne une attraction comme le monolithe découvert dans le désert de l’Utah aux États-Unis l’année dernière. Enfin, il ne faut pas oublier que ce projet, aussi ambitieux soit-il, est avant tout un coup de marketing d’une firme australienne.

Source : CNET