Accueil » Actualité » Une entreprise russe dévoile un chien-robot armé d’un lance-roquettes

Une entreprise russe dévoile un chien-robot armé d’un lance-roquettes

En Russie, Intellect Machine a dévoilé un chien-robot surplombé d’un RPG-26. Il s’agirait toutefois d’une version modifiée d’un modèle conçu par l’entreprise chinoise Unitree.

Image 1 : Une entreprise russe dévoile un chien-robot armé d'un lance-roquettes
Crédit : capture d’écran RIA Novosti

Army 2022. Tel est le nom de la convention militaire axée sur les armes qui s’est tenue dernièrement près de Moscou. Parrainé par le ministère de la Défense, ce salon a notamment introduit le chien-robot M-81 dont les images ont suscité l’étonnement sur les réseaux sociaux. Filmé par l’agence de presse russe RIA Novosti, le robot d’Intellect Machine est doté d’un RPG-26, un lance-roquettes calibré pour s’attaquer aux chars d’assaut.

L’animal électronique à quatre pattes fait une petite démonstration où il s’accroupit avant de sautiller sur place. Et de se déplacer dans le salon sous le regard amusé des observateurs. L’agence de presse étatique RIA Novosti assure qu’il a la capacité d’effectuer des frappes ciblées, d’acheminer armes et munitions sur le front et d’effectuer des patrouilles.

Toujours selon un porte-parole cité par l’agence de presse russe, il peut également être missionné pour livrer des médicaments dans des zones déchirées par un conflit et de mener des missions d’exploration.

À lire > Guerre en Ukraine : l’armée russe déploie le « Terminator », son nouveau char

Un chien-robot russo-chinois

Son accoutrement a toutefois de quoi interpeller. Intellect Machine l’a recouvert d’un collant, lui donnant une apparence de ninja canin. Un moyen de cacher sa véritable origine ? Selon plusieurs spécialistes, le chien-robot n’est autre qu’une version revisitée du modèle Go1 conçu par l’entreprise chinoise Unitree. Vendu 2700 dollars, celui-ci est une imitation du célèbre robot à quatre pattes Spot de Boston Dynamics.

De son côté, le site IBXT spécialisé dans les nouvelles technologies rapporte que le M81 coûte 16 000 dollars. Soit largement plus que le robot Go1. Il existe un précédent avec les drones russes Orlan-10. Les constructeurs s’étaient procurés des produits électroniques chinois à bas prix avant de les revendre à l’armée russe à des tarifs bien plus onéreux. Il semblerait ainsi que la stratégie adoptée soit identique pour le robot-chien présenté lors du salon Army 2022.

Après le fusil électromagnétique anti-drones déployé en Ukraine par la Russie, peut-on s’attendre à voir débarquer prochainement ce robot chien armé sur le champ de bataille ? Rien de moins sûr tant les doutes subsistent encore sur la réelle efficacité de ce type de robots dans un contexte d’affrontement (mobilité, fragilité, dépendance à l’humain). Autre limite mise en avant, l’un des premier prototypes d’Intellect Machine avait d’ailleurs été piraté par un hacker qui avait réussi à l’éteindre à distance.

Source : Forbes