Accueil » Actualité » Voie lactée : voici l’image la plus complète du centre de notre galaxie

Voie lactée : voici l’image la plus complète du centre de notre galaxie

Au centre de notre Voie lactée, des fils de gaz surchauffés et des champs magnétiques s’entrecroisent pour créer un spectacle galactique spectaculaire, capturé dans une nouvelle image panoramique saisissante. Celle-ci a été créée par l’observatoire à rayons X Chandra de la NASA.

La vue panoramique en rayons X du centre galactique rassemble 370 points de vue distincts du télescope en orbite. Elle s’appuie sur les observations de Chandra des deux dernières décennies.

Centre de la Voie lactée - Rayons X : NASA/CXC/UMass/Q.D. Wang ; Radio : NRF/SARAO/MeerKAT
Centre de la Voie lactée – Crédit : Rayons X : NASA/CXC/UMass/Q.D. Wang ; Radio : NRF/SARAO/MeerKAT

Cette vue colorée et saisissante est l’œuvre de l’observatoire spatial Chandra de la NASA et du radiotélescope terrestre Meerkat en Afrique du Sud. Les couleurs vives du panorama représentent différentes données. La vision des rayons X de Chandra est traduite en orange, vert, bleu et violet. Les données radio de Meerkat sont en gris et lilas. Récemment, une autre étude avait dévoilé les rayons gamma les plus puissants jamais observés dans la Voie lactée.

L’astronome Daniel Wang, de l’université du Massachusetts Amherst, a déclaré vendredi qu’il avait passé un an à travailler sur ce sujet alors qu’il était coincé chez lui pendant la pandémie. « Ce que nous voyons sur l’image est un écosystème violent ou énergétique dans le centre de notre galaxie. On y trouve beaucoup de restes de supernova, de trous noirs et d’étoiles à neutrons. Chaque point ou caractéristique des rayons X représente une source énergétique, dont la plupart se trouvent au centre. ». On sait par exemple que le trou noir au centre de la Voie lactée pourrait en fait être une énorme masse de matière noire.

Les scientifiques en apprennent davantage sur la reconnexion magnétique

L’image montre que les filaments magnétiques ont tendance à se créer aux limites extérieures des grands panaches de gaz chauds. Cela suggère que le gaz dans les panaches entraîne des champs magnétiques qui entrent en collision pour créer les filaments, explique Wang.

De telles bandes peuvent s’être formées lorsque des champs magnétiques se sont alignés de diverses manières, sont entrés en collision et se sont enroulés les unes autour des autres dans un processus de reconnexion magnétique. Ce phénomène est similaire à celui qui éloigne les particules énergétiques du Soleil et est responsable de la météo spatiale qui affecte parfois la Terre. Les scientifiques pensent désormais que la reconnexion magnétique se produit également dans l’espace interstellaire.

Source : Live Science