Accueil » Actualité » La confidentialité des données menacée par les voitures modernes ?

La confidentialité des données menacée par les voitures modernes ?

Les problèmes de confidentialité touchent aussi les voitures, qui sont devenues de vrais aspirateurs à data.

La confidentialité des données est l’un des grands sujets de notre temps. A l’ère où la moindre donnée est enregistrée, stockée, revendue, et utilisée à des fins publicitaires (ou autres), la collection de données est devenue un enjeu majeur pour une grande partie des entreprises modernes. En général, c’est plutôt nos téléphones ou nos ordinateurs que l’on regarde quand on pense à ce problème, mais nos voitures sont également concernées. Certains s’inquiètent des problèmes de confidentialité, avec certaines marques comme Tesla par exemple, dont les véhicules collectent de plus en plus de données. La Model 3 possède même une caméra pour filmer les passagers.

Crédits : Pixabay
Crédits : Pixabay

C’est un rapport publié par NBC News qui met le doigt sur le problème. Le média américain a voulu savoir quelle quantité de données sont collectées par nos véhicules, et comment ces données sont utilisées. En fonction de son année de production et de ses fonctionnalités, une voiture peu collecter plus ou moins d’informations, à des fins différentes.

Données collectées par les véhicules : une utilisation qui peut servir la justice

Une partie de ces données peut être utilisée à des fins policières, ou pour la justice. Notamment, NBC prend l’exemple d’un crime aux Etats-Unis, qui a été élucidé grâce à un enregistrement vocal du meurtre. La police et la justice peuvent utiliser tout un tas de données collectées par un véhicule pour résoudre leurs enquêtes.

Certaines entreprises ont même été créés spécialement dans ce but. Par exemple, Berla Corporation est une entreprise spécialisée dans l’extraction de données des véhicules pour le compte de la police. L’entreprise peut notamment extraire les informations sur les appareils Bluetooth qui ont été connecté, le journal d’appels, les contacts, et même les SMS échangés via le logiciel du véhicule. De même, les voitures enregistrent les données GPS, permettant d’accéder aux itinéraires du véhicule. Il est même possible de savoir quelle portière a été ouverte et à quelle heure.

Data dans les véhicules : des fuites de données parfois intempestives

Mais ces informations ne sont pas accessibles uniquement pour la police. NBC fait état d’un homme en Australie qui a pris le contrôle du véhicule de son ex petite amie. L’homme pouvait accéder aux données de localisation du véhicule en temps réel. Il avait la possibilité de contrôler l’ouverture des fenêtres, et même couper le contact.

Que ce soit avec nos voitures ou nos autres appareils, il convient de faire attention à ce que l’on partage. De nos jours, même les voitures sont sujettes à ce problème. Il convient donc de redoubler d’attention, sans pour autant tomber dans la paranoïa.

Tesla : caméras et vie privée, certains s’inquiètent d’un manque de confidentialité

Source : The Verge