Accueil » Actualité » Wolfenstein Enemy Territory : le jeu gratuit profite enfin de serveurs officiels

Wolfenstein Enemy Territory : le jeu gratuit profite enfin de serveurs officiels

Sorti il y a près de 19 ans, Wolfenstein: Ennemy Territory continue de séduire une poignée d’amateurs de FPS. Bethesda vient d’annoncer le lancement de serveurs dédiés, dépourvus de mods. De quoi relancer l’intérêt pour ce jeu de tir d’excellente facture.

Wolfenstein: Enemy Territory
Wolfenstein: Enemy Territory © Bethesda

Bethesda, qui planche sur une nouvelle IP différente de The Elder Scrolls, Fallout, DOOM, Wolfenstein, Dishonored et toutes les autres, a réactivé les serveurs multijoueurs dédiés de Wolfenstein: Enemy Territory, donnant aux joueurs une nouvelle chance de rejouer au FPS, sorti en 2003.

Bien qu’il soit loin d’être l’un des meilleurs jeux FPS du moment, le jeu offre un système de classes bien pensé qui encourage le travail d’équipe. Le jeu de tir, entièrement gratuit, avait été ajouté à Steam pour la première fois en avril, mais jusqu’à présent, seuls les serveurs communautaires étaient pris en charge.

À lire : Wolfenstein est adapté en jeu de plateau via Kickstarter

À tester si vous aimez Quake ou Unreal Tournament

Enemy Territory est devenu un classique en l’espace de 19 ans. Le jeu de tir multijoueur, lancé l’origine en tant que spin-off de Return to Castle Wolfenstein, a gagné en popularité parmi les amateurs de FPS, surtout pour ses matchs compétitifs.

Adapté à une ère de FPS où Quake et Unreal Tournament dominaient l’arène, ce jeu vous propulse dans une action survitaminée, où des équipes de huit joueurs s’affrontent sur des cartes asymétriques de l’époque de la Seconde Guerre mondiale, parsemées de points d’objectif. Les cinq classes possèdent chacune des capacités et des armes uniques.

« Nous sommes ravis d’annoncer que nous avons déployé des serveurs dédiés officiels pour Wolfenstein : Enemy Territory », a écrit la filiale de Bethesda dans un article de blog, évoquant le fait que de nombreux joueurs recherchent « une expérience nostalgique ». Vous pouvez donc dès à présent retrouver le jeu en multijoueur sur des serveurs dédiés dépourvus de mods (dont certains sont basés en Europe), avec les six cartes originales.