[Test] Garmin Vivosmart HR vs Fitbit Charge HR

Les traqueurs d’activité sont des alliés de choix, que ce soit dans sa quête de perdre quelques kilogrammes ou pour tirer toute la quintessence de ses séances d’entrainement. À l’heure actuelle, nos deux favoris que sont le Fitbit Charge HR et le Garmin Vivosmart HR sont proposés à un tarif identique, autour de 150 euros. Ils se proposent par ailleurs d’analyser les mêmes données : les pas, le sommeil, les calories, les distances, les étages grimpés et la fréquence cardiaque.

Si Fitbit a dominé pendant plusieurs années le marché des bracelets connectés, Garmin n’est pas en reste en matière de suivi d’activité, notamment grâce à sa présence de longue date dans le monde des montres GPS pour athlètes. Nous avons donc décidé de les comparer sur sept critères afin de déterminer lequel est le meilleur.

Design

Le Fitbit Charge HR est un peu plus léger que son concurrent, 26 grammes contre 29 grammes. Par contre, le Vivosmart HR de Garmin est aussi plus volumineux avec 12,3 mm d’épaisseur comparés aux 10 mm du Fitbit. Mais finalement, ils sont, l’un comme l’autre, confortables à porter avec une largeur identique de 2 cm.

Le bracelet est également très similaire. Qu’il s’agisse de Garmin ou Fitbit, une boucle ardillon est de la partie pour attacher l’objet à son poignet. Un système simple et sûr que l’on préférerait voir sur la plupart des traqueurs d’activité. Par ailleurs, c’est un détail, mais le braquet de Garmin est un peu plus élastique que celui de Fitbit.

Vainqueur : Égalité. Les deux sont attrayants, confortables et relativement discrets au poignet.

Affichage

Le Fibit Charge HR intègre un petit écran OLED qui peut afficher une seule ligne de texte à la fois. Par exemple, lorsque l’on reçoit un appel, le numéro défile sur l’écran. Le Garmin Vivosmart HR voit plus grand avec un écran 0,42 pouce affichant 160 x 68 pixels. Du coup, plus d’informations peuvent être affichées simultanément : des messages textes, des emails, etc.

Par ailleurs, il est possible d’orienter l’affichage de différentes manières sur l’écran afin de convenir aux différentes manières de porter le bracelet et un réglage active l’écran de manière permanente, ce qui est impossible sur le Fitbit, dont l’affichage ne s’active qu’avec des mouvements du poignet. Enfin, le Vivosmart s’avère plus facile à lire en plein soleil.

Vainqueur : Garmin Vivosmart HR. Son écran est plus grand et lisible, et il affiche plus d’informations en même temps.

Fonctionnalités

Le Vivosmart HR de Garmin et le Fitbit Charge HR mesurent tous les deux les battements du cœur, les pas, les distances, le sommeil et les étages grimpés. Mais l’un va plus loin : celui de Garmin. Plus résistant à l’eau (50 m contre seulement des éclaboussures pour le Fitbit), il offre en sus des notifications (mails, Facebook et Twitter), peut contrôler la musique du téléphone, afficher la météo ou encore aider à retrouver son smartphone.

Le bracelet de Garmin bénéficie en outre d’une fonction d’ajustement automatique des objectifs. Par exemple, si l’on définit un objectif de 9000 pas quotidien, que l’on finit par dépasser, le bracelet va automatiquement augmenter la valeur afin de continuer à progresser.

Vainqueur : Garmin Vivosmart HR. Il embarque bien plus de fonctionnalités que le Fitbit

Applications

Les deux bracelets sont accompagnés d’une application, compatible Android et iOS. Celle de Garmin dispose d’une interface élégante avec un fond noir et des compteurs de couleurs qui se remplissent au rythme de sa journée afin de montrer son évolution dans les objectifs quotidiens. Celle de Fitbit est plus lumineuse, avec une utilisation plus libre des couleurs avec de multiples graphiques.

La partie la moins conviviale de l’application est le suivi de la nourriture. Faire défiler la liste interminable des différents types d’avoine est fastidieux. Mais cela n’est pas parfait, l’application Fitbit a le mérite d’intégrer un suivi de l’alimentation. Garmin fait l’impasse, ceux qui y tiennent doivent alors passer par une application séparée, à l’instar de MapMyFitness.

Vainqueur : Fitbit Charge HR. Son application n’est pas seulement plus accessible, elle est également mieux conçue que celle de Garmin.

Précision de la fréquence cardiaque

Un capteur de fréquence cardiaque est placé au dos des deux bracelets. Afin de déterminer leurs performances, ils ont été portés en simultanément sur les deux poigne pendant une course, tandis qu’un cardiofréquencemetre Polar H7 a été utilisé en référence.

Le Vivosmart HR et le Charge HR se sont montré aussi précis l’un que l’autre en mesurant avec précision la fréquence cardiaque au repos. Le Garmin était à 71 BPM et le Fitbit à 72 quand le Polar affichait 71.

En course, la précision est toujours d’actualité. Les deux bracelets se sont montrés très précis, autant dans la mesure des fréquences maximum que moyenne, à quelques battements seulement de la sangle Polar.


Fitbit Charge HR
Garmin vivosmart HR
Polar H7
Fréquence cardiaque au repos (BPM)
72
71
71
Fréquence cardiaque maximale (BPM)178
179
178
Fréquence cardiaque moyenne (BPM)159
162
163

Vainqueur : égalité. Les deux traqueurs sont remarquablement précis pour mesurer le rythme cardiaque.

Précision des distances

Fonction plus « basique », mais néanmoins cruciale, le calcul des pas a été éprouvé sur un déplacement de 700 pas. Arrivé à son terme, le Fitbit a enregistré 703 pas et le Garmin 705, soit une très bonne précision. Dès que l’intensité augmente, une différence se fait ressentir.

À l’issue d’une course de 10 km, mesurée par l’application MapMyRun sur un iPhone 6 à l’aide de son GPS, le Vivosmart HR a été beaucoup plus précis que le Charge HR. Sans être infaillible comme un GPS, le Garmin n’est en avance que d'à peine 700 mètres, là où le Fitbit a manqué  2 kilomètres.


Fitbit Charge HRGarmin vivosmart HRiPhone 6 (GPS)
Pas
703 pas
705 pas700 pas
Distance
8 km
10,64 km
10 km

Compte tenu de la différence importante observée par le Fitbit, la marque a suggéré de calibrer le bracelet à l’aide d’un outil disponible sur le site officiel. Un nouveau test a été mené et le résultat est incontestablement plus satisfaisant. Sur la même course, le bracelet a cette fois été un peu plus généreux de quelques centaines de mètres.

Vainqueur : Garmin Vivosmart HR. Bien qu’il ne soit pas aussi précis qu’un GPS, il reste beaucoup plus précis que le Fitbit lorsqu’on l’utilise « à la sortie de la boite ».

Autonomie

Les Garmin Vivosmart HR et Fitbit Charge HR offrent sur le papier une autonomie équivalente, estimée à 5 jours. Dans nos tests, la donne est un peu différente. Le Fitbit résiste 4 jours, alors que le Garmin alterne entre 2 à 3 jours. Si l’autonomie dépend de l’intensité avec lequel on l’utilise, il n’est pas si surprenant de voir le Garmin en rentrait, compte tenu de son écran plus grand.

Vainqueur : Fitbit Charge HR. Il a tenu une journée complète de plus que le Garmin

Conclusion

Grand vainqueur : Garmin Vivosmart HR. Avec un écran grand, plus lumineux et plus complet, plus de fonctionnalités et une meilleure précision lorsque l’on court, le Vivosmart HR est incontestablement plus performant que le Fibit Charge HR. Ce dernier n’est pas dénué d’intérêt pour autant, avec son design plus élégant, une autonomie supérieure et une application plus réussie. Ceux qui suivent consciencieusement les apports énergétiques de leurs repas apprécieront le suivi alimentaire intégré.

>>> Lire : Bracelets connectés : comment choisir ? Lequel acheter ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire