Accueil » Dossier » 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Image 1 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Faut-il jailbreaker son iPhone ?

Il arrive toujours un moment où les possesseurs d’appareils Apple sous iOS, comme l’iPhone, l’iPad et l’iPod Touch, se posent la question du « jailbreak ».

« Jailbreaker » signifie contourner les protections mises en place par Apple dans le système d’exploitation, afin d’avoir un contrôle total sur son appareil. Avec un appareil jailbreaké, il est possible d’installer des applications et des modifications qui n’ont pas été autorisées par Apple, mais aussi de passer outre les restrictions contraignantes mises en place dans le système.

Le fait de jailbreaker son iPhone, iPad ou iPod Touch n’a jamais été déclaré illégal en France. Ce qui est certain, en revanche, c’est qu’Apple considère cet acte comme une violation de copyright, et qu’il annule purement et simplement la garantie. Ainsi, si quelque chose tombe en panne après un jailbreak, la réparation sera à vos frais. Voici donc une liste de cinq avantages au jailbreak, suivie de cinq inconvénients majeurs.

Oui : un nouveau choix d’applications

Image 2 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Grâce au jailbreak, vous pouvez installer des applications qui ne sont pas disponibles sur l’App Store. Par exemple, Cydia est une plateforme qui vous permet d’installer des applications non autorisées par Apple, comme certains jeux ou programmes dédiés au réseau.

« Apple est assez restrictif. Beaucoup d’applications n’arrivent jamais sur leur plateforme », explique Tim Armstrong, expert en sécurité à l’Université de Cambridge. Ces plateformes alternatives sont donc un bon moyen de jeter un oeil à ce qu’Apple ne voulait pas vous montrer.

À lire : iPhone : les meilleures applications gratuites

Oui : un partage de connexion gratuit

Image 3 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Avez-vous déjà voulu utiliser votre iPhone ou iPad comme un point d’accès Wi-Fi, afin de connecter votre ordinateur ou un autre appareil à Internet ?

Les opérateurs proposent généralement ce genre de service, qui peut porter le nom de « partage de connexion », « modem affilié » ou encore « Tethering » dans sa version originale. Mais ils ne le font pas sans contrepartie, et facturent généralement le service à leurs abonnés. Les utilisateurs d’appareils jailbreakés peuvent néanmoins le faire gratuitement, grâce à des applications comme MyWi, disponible sur Cydia.

Oui : une meilleure personnalisation

Image 4 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Si vous souhaitez modifier l’apparence et l’ergonomie de votre iPhone ou iPad, il existe une grande quantité de thèmes disponibles sur Cydia, lesquels vous proposent de changer vos icônes, fond d’écran, ou encore le dock.

Il existe également une applications nommée WinterBoard, qui vous permet de modifier tout cela, et d’ajouter n’importe quel son pour les différentes alertes. Notons toutefois qu’elle ne fonctionne pas sur iPad.

Oui : Accédez aux entrailles d’iOS

Image 5 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Le jailbreak permet à un utilisateur d’accéder en profondeur aux entrailles de son iPhone, iPad ou iPod touch, ce qui peut être très utile.

Par exemple, l’installation d’un client SSH (Secure Shell) vous permet de transférer en toute sécurité des données entre deux appareils sur un réseau. En utilisant SSH, il est par exemple possible de connecter son iPhone à un ordinateur pour corriger les fichiers corrompus, ou installer des jeux qui ne sont pas disponibles sur l’iTunes Store.

L’utilisation de SSH ne va toutefois pas sans quelques précautions. Il convient par exemple de modifier le mot de passe par défaut du logiciel, qui est systématiquement réglé sur « alpine » lors de la première utilisation. Ce mot de passe par défaut est largement connu, et en ne le changeant pas, vous prenez le risque que n’importe qui puisse accéder à votre téléphone.

Oui : le désimlockage facile

Image 6 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

L’un des avantages notables du jailbreak a longtemps été la possibilité de « désimlocker » son téléphone en quelques clics, sans avoir à passer par son opérateur. Si cela est toujours vrai aujourd’hui, l’intérêt est néanmoins devenu assez limité en France, puisqu’il est désormais possible d’effectuer rapidement et simplement la manipulation en passant par iTunes, et après en avoir fait la demande à son opérateur.

Néanmoins, cette option reste disponible si vous ne souhaitez pas attendre les quelques mois requis pour la gratuité de cette opération, ou si vous souhaitez vous épargner la manipulation classique.

À Lire : Désimlocker mon téléphone portable, c’est simple et gratuit !

Non : pas de contrôle des applications

Image 7 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Le Jailbreak fait automatiquement de votre iPhone, iPad ou iPod touch une cible facile pour les malwares. Cela retire en effet toutes les protections et autres sécurités mises en place par Apple dans iOS et l’iTunes Store. Ainsi, la majorité des malwares répertoriés pour iOS ont surtout touché des appareils jailbreakés.

La méfiance est donc de mise lorsque vous installez un programme, il est important de se renseigner sur toute ses fonctions et son développeur avant de l’ajouter à votre appareil.

Non : une sécurité ébranlée

Image 8 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Nous l’avons vu, la sécurité d’un iPhone une fois jailbreaké est assez aléatoire. Si cela est vrai pour les applications et malwares, cela l’est aussi pour tout le reste, notamment pour les communications : difficile de savoir si une application est capable d’enregistrer et de transférer vos données à une personne tierce sans votre consentement, par exemple.

L’exemple a en effet déjà été remarqué pour certains claviers personnalisables sous Android, qui avaient la fâcheuse tendance de transférer tout ce que tapait l’utilisateur à un serveur distant, y compris ses mots de passe.

Non : pas de protection antivirale

Image 9 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Il n’existe pas beaucoup d’antivirus sur iOS, et les rares occurrences sont malheureusement limitées en fonctionnalités et dans leurs capacités. Une fois jailbreaké, votre appareil ne pourra pas non plus disposer de solution de sécurité fiable et automatique, comme on peut en trouver à foison sur ordinateur. La sécurité passe donc d’abord et avant tout par votre vigilance.

Non : Un casse-tête de mises à jour

Image 10 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Les applications jailbreakées ne supportent pas toujours les dernières versions d’iOS, d’autant que chaque mise à jour du système va généralement supprimer toute forme de contournement des sécurités, rendant le jailbreak inopérant, et avec lui les applications qui en dépendent. Il va donc falloir jailbreaker à nouveau votre appareil, réinstaller les applications en question, et espérer qu’elles fonctionnent toujours. Ou alors vous forcer à vous passer de mises à jour, au moins pour un temps.

Non : un système instable

Image 11 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Il n’est pas rare qu’une application jailbreakée soit victime d’un bug plus ou moins grave, dont les conséquences peuvent aller jusqu’à l’arrêt définitif du fonctionnement du téléphone (on dit alors que celui-ci est « brické », à savoir qu’il n’est pas plus utile qu’une brique).

Lors du jailbreak, il est largement conseillé aux utilisateurs de s’en tenir aux applications diffusées sur des plateformes centralisées, comme Cydia. Si cette dernière ne propose pas un niveau de contrôle aussi élevé que l’App Store officiel, elle permet néanmoins d’éviter nombre de mauvaises surprises. Enfin, renseignez-vous sur les retours des autres utilisateurs avant d’installer une application.

Conclusion

Image 12 : 10 raisons de jailbreaker (ou pas) son iPhone

Si vous décidez de passer au jailbreak de votre iPhone, iPad ou iPod touch, assurez-vous d’effectuer toutes les recherches nécessaires sur les applications que vous souhaitez installer. L’absence de restrictions est à double tranchant : elle offre de nouvelles possibilités, mais peut aussi créer de nouveaux problèmes.

Si le jailbreak s’est vu assez simplifié avec le temps, et permet aux utilisateurs qui le souhaitent de repousser les limites de leur téléphone ou tablette, il ne faut pas perdre de vue que cette pratique n’est pas sans risque, d’autant qu’Apple a clairement fait savoir son intention de refuser d’appliquer la garantie aux appareils qui ont été jailbreakés. À vous, désormais, de peser le pour et le contre, et de décider si cela vaut la peine de tenter la chose.