Accueil » Dossier » 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

De Super Mario 64 à GTA 5, en passant par des classiques comme Zelda ou Tomb Raider, tous les jeux modernes ont quelque chose à cacher. Voici donc une sélection des codes, secrets et autres easter eggs les plus surprenants des jeux vidéo.

Image 1 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Tout jeu vidéo qui se respecte doit posséder son lot de secrets à découvrir ! Il existe en effet très peu de titres qui font exception à cette règle, et ce depuis l’apparition de ce loisir. S’ils étaient utilisés dans les années 70 et 80 comme un moyen, pour les développeurs, de signer leurs jeux ou de faire passer un message, ils se sont vite démocratisés et servent aujourd’hui à rendre un jeu plus simple, voire à carrément tricher, à amuser le joueur, ou même à dévoiler certains éléments secondaires de l’intrigue.

De Super Mario 64 à GTA 5, en passant par des classiques comme Zelda ou Tomb Raider, tous les jeux modernes ont quelque chose à cacher, et invitent donc les joueurs à les explorer au maximum pour tout découvrir. Voici donc une sélection des codes, secrets et autres easter eggs les plus surprenants des jeux vidéo.

Le Konami Code

Image 2 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Il s’agit sans conteste du code le plus connu de l’histoire des jeux vidéo : le Konami Code. Comme son nom l’indique, cette combinaison peut être réalisée dans l’écrasante majorité des jeux Konami, et tout joueur qui se respecte la connaît par cœur : haut, haut, bas, bas, gauche, droite, gauche, droite, B, A et Start. Apparu pour la première fois dans le jeu Contra sur NES, il offrait à l’époque 30 vies au joueurs, ce qui permettait de simplifier grandement la progression. Il s’est depuis retrouvé dans de nombreux jeux de la marque et encore aujourd’hui, il peut avoir de multiples effets.

GoldenEye 007 : le mode paintball

Image 3 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

GoldenEye 007, sorti en 1997 sur Nintendo 64, est toujours considéré aujourd’hui comme une des meilleures adaptations d’une aventure de James Bond en jeu vidéo. Le titre propose aussi de nombreux secrets à débloquer, à condition de terminer les différents niveaux le plus vite possible. Parmi eux, il est possible de débloquer un mode « paintball », qui a l’intérêt de tapisser les murs de peinture à la moindre fusillade. Très amusant en mode multijoueurs, ce mode fait partie des nombreux moyens de détourner le jeu de son sérieux omniprésent : on peut par exemple y jouer des personnages à la tête disproportionnée.

Super Mario 64 : trouver Yoshi

Image 4 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Super Mario 64 est un classique du jeu de plateforme des années 90. Il propose de parcourir des niveaux très variés, ainsi qu’un challenge assez relevé, et offre même une récompense un peu spéciale aux joueurs les plus acharnés, qui auront pris la peine de récolter les 120 étoiles réparties dans le jeu. Cela aura pour conséquence de débloquer un canon à l’extérieur du château de Peach. En utilisant ce canon, il est donc possible de se propulser par delà le château, et donc d’atterrir sur son toit, où on trouvera un vieil ami de Mario : Yoshi. En lui parlant, celui-ci vous transmettra un message de remerciement de la part des développeurs du jeu, et vous offrira 99 vies. Il est revanche décevant de constater qu’il est impossible de chevaucher Yoshi, contrairement aux autres épisodes dans lesquels il apparaît.

GTA 5 : faire apparaître un avion, changer la gravité, ou devenir invincible

Image 5 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Rares sont les jeux qui utilisent encore des codes à base de combinaisons de touches similaires au Konami Code. La plupart utilisent en effet des mécanismes plus modernes (comme un système de mot de passe), mais GTA 5 prend cette mode à contrepied en revenant aux bases des fameux cheat codes de nos bons vieux jeux d’antan : il existe plusieurs combinaisons de touches qui permettent de débloquer des bonus assez intéressants ! Il est ainsi possible de faire apparaître un avion pour explorer la ville, de modifier la gravité, ou encore tout simplement de devenir totalement invincible. Il existe ainsi de nombreux codes dans le jeu, que certains sites répertorient.

Hitman Blood Money : tout le monde à poils !

Image 6 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

La série des Hitman est connue pour se prendre assez au sérieux : le joueur entre dans la peau d’un assassin qui opère de sang froid et qui remplit ses contrats de manière très brutale. Cela laisse en apparence peu de place à un humour léger et potache, mais les développeurs y ont pourtant caché une scène insolite : dans le niveau « Jusqu’à ce que la mort… », le joueur doit trouver une pièce de monnaie au sol, près de l’eau. S’il parvient à tirer sur cette pièce, il apercevra alors un groupe d’hommes en sous-vêtements se ruer vers lui afin de l’applaudir. 

Mortal Kombat 2 : une partie de Pong ?

Image 7 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Mortal Kombat fait partie des jeux les plus violents de sa génération, et est souvent cité comme tel encore aujourd’hui. Mais ce jeu de combat américain a plus d’un tour dans son sac pour faire parler de lui : dans Mortal Kombat 2, il est possible de débloquer une partie de Pong, considéré comme un des tout premiers jeux vidéo. Pour cela, il va falloir être patient, puisqu’il ne se débloquera pas avant d’avoir joué 250 combats en mode deux joueurs. Lors de la 250e rencontre, la partie sera interrompue en plein milieu par un message vous invitant à « affronter un défi du passé ». La partie de joue en 7 points, après quoi le combat reprendra comme il se doit.

Tomb Raider 2 : faire exploser Lara Croft

Image 8 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Tomb Raider a présenté pour la première fois le personnage de Lara Croft. Celle-ci aura défrayé la chronique dans les années 90, et d’une manière bien inattendue : une rumeur s’était répandue, selon laquelle il était possible d’entrer un code permettant de dénuder l’héroïne. Tout cela était évidemment faux, mais dans le deuxième opus, les développeurs ont rajouté une blague dans le jeu : il existe bien une manipulation qui a un certain effet sur Lara Croft… puisqu’elle la fait exploser ! Si ce code est pour le moins original, il n’a en revanche aucun autre intérêt que celui de devoir recommencer le niveau.

Tony Hawk’s Pro Skater 3: Jouer Wolverine et Dark Maul

Image 9 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

En 1999, Tony Hawk a donné son nom à une licence de jeux de Skateboard qui deviendra vite très populaire. Le troisième opus sur PlayStation 2 a servi à faire un petit coup de pub à certains personnages totalement étrangers à l’univers du skate. Après avoir terminé le jeu et ramassé un certain nombre de médailles d’or, il est en effet possible d’incarner le personnage de Wolverine, issu de la saga X-Men, ou encore Dark Maul, le grand méchant du premier épisode de Star Wars.

Starwing : trouver la machine à sous

Image 10 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Starwing est sorti en 1993 sur Super Nintendo, et a beaucoup marqué les esprits à l’époque en étant le premier jeu (et un des seuls par la suite) de la console à proposer de véritables effets de 3D. Il propose également de nombreux contenus cachés. Parmi eux, le plus original est certainement un niveau nommé « Out Of This Dimension », qui était accessible en traversant un trou noir caché dans la route principale. Ce niveau est assez simple, mais propose un boss pour le moins original : une machine à sous !

Metal Gear Solid 3 : vaincre The End sans combattre

Image 11 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Metal Gear Solid 3 est sorti en 2004 sur PlayStation 2, et les fans de la saga savent bien que Hideo Kojima aime à cacher de nombreux secrets dans ses jeux. Forcément, ce titre ne fait pas exception, et les plus explorateurs se verront récompensés par des découvertes étonnantes. L’une des plus étranges, cependant, concerne le combat contre le skipper nommé The End. Ce dernier vous affronte au beau milieu de la jungle, et a un talent particulier pour le camouflage, ce qui le rend très difficile à repérer, et donc à battre. Mais il est possible d’éviter ce combat : The End est très âgé, et si le joueur sauvegarde sa partie, éteint sa console et attend une semaine (ou avance l’horloge de la console d’une semaine, pour les plus impatients), il fera une étonnante découverte en reprenant sa partie : The End sera mort de vieillesse, et il sera alors possible de continuer normalement le jeu sans avoir à l’affronter.

Doom 2 : trouver John Romero

Image 12 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

S’il y a bien une série de jeux qui restera parmi les plus connues et respectés du développeur John Romero, c’est bien la saga Doom. Et ce dernier l’a bien compris, puisqu’il a pris la peine de signer son jeu Doom 2 de manière bien particulière. Lors du combat contre le boss de fin, le joueur doit utiliser un code lui permettant de traverser les murs (tapez IDCLIP dans la console). il doit alors traverser le mur derrière le boss de fin, et ainsi découvrir le visage de John Romero au bout d’un couloir. 

Crysis 2 : une fête dans l’ascenseur

Image 13 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Sorti en 2011, Crysis 2 fait partie de ces jeux dont on n’attend pas vraiment beaucoup d’humour.  Les développeurs ont pourtant tenu à y insérer quelques plaisanteries, mais il faut les trouver. Dans le niveau « En sursis », lorsque vous sortez de l’ascenseur, prenez immédiatement à gauche au lieu de continuer dans le couloir. Vous y trouverez un autre ascenseur que vous pouvez appeler. Après l’avoir attendu, celui-ci va s’ouvrir, et vous aurez la surprise de découvrir deux gardes en train de faire la fête, accompagnés des lumières et musique qui conviennent.

Borderlands 2 : un hoommage à Minecraft

Image 14 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Sorti en 2012, Borderlands 2 a marqué les joueurs par son humour décalé et ses très nombreuses références à la culture populaire, qu’il s’agisse de la télévision, d’autres jeux vidéo, ou même d’Internet. Et l’équipe à l’origine du jeu en a profité pour y cacher quelques références à Minecraft, notamment dans une grotte spécialement dédiée au jeu. Elle se trouve dans la zone Caustic Caverns, où plusieurs rochers cachent une zone destructible, repérables à leur forme en bloc, similaires aux blocs de Minecraft. Il suffit de les briser pour entrer dans une grotte où on se retrouve nez à nez avec un univers directement tiré de Minecraft. On y retrouve même les creepers, ces inquiétants morts vivants qui peuplent l’univers du jeu.

Just Cause 2 : une île dédiée à Lost

Image 15 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Lors de sa sortie en 2010, Just Cause 2 a pu se vanter de posséder un terrain de jeu parmi les plus vastes du genre, puisque c’étaient 1024 m² de superficie qui pouvaient y être explorés de fond en comble. Et dans cet univers immense, les développeurs ont même pensé à intégrer une île directement inspirée de l’univers de la série Lost. On y trouvera en effet de nombreux éléments à découvrir en relation avec la série télévisée, et le détail qui change tout : on ne peut y accéder qu’en avion, qui prendra feu en plein vol pour simuler le crash sur l’île au début de la série.

Gears of War 3 : un poulet en or

Image 16 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Gears of War 3 vous place à la tête d’un commando surarmé qui mène une guerre sans merci contre les Locustes, peuple extra-terrestre envahi par les humains. Si le jeu ne se prête pas vraiment à la rigolade, il cache pourtant des secrets intéressants, notamment la présence d’un poulet géant et… doré ! Il se trouve dans une des premières zones du jeu, où il est possible de faire apparaître un poulet en tirant dans les tuyaux au bord de la carte. Une fois le poulet apparu, il convient de l’attaquer à répétition, jusqu’à ce que celui-ci grandisse subitement et se transforme en or. Et ce n’est pas fini, puisque cette fois il va riposter et tenter de vous abattre à son tour !

GTA 5 et les aliens

Image 17 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Retour sur GTA 5, le jeu de Rockstar qui, en plus de proposer des codes à l’ancienne, cache également plein de contenu dans son jeu. Ainsi, certains auront remarqué l’obsession de Michael, l’un des personnages principaux, pour les extra-terrestres. Eh bien ça ne s’arrête pas là : il est en effet possible de partir à leur rencontre, puisqu’on trouve des soucoupes volantes en différents endroits du jeu, et qu’il est même possible d’en voir une en pleine action.

Fifa 98 : jouer la tête en bas

Image 18 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

La série des Fifa est largement reconnue comme une simulation de football de qualité. Mais en plus de son côté sérieux, le jeu d’Electronic Arts renferme bien des secrets, notamment dans sa version Nintendo 64, dans laquelle il est possible de modifier de nombreux paramètres pour peu que l’on sache où chercher. il existe ainsi plusieurs codes, permettant notamment d’ajouter des murs invisibles au bord du terrain, ou encore de contrôler des joueurs géants ou miniatures. Mais le code le plus étrange se trouve dans le menu de modification des équipes : en sélectionnant l’Australie, et en changeant le nom d’un joueur par « NWODEDISPU », on se retrouve avec un écran totalement à l’envers

Zelda 3 : la salle de Chris Houlihan

Image 19 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Le nom de Chris Houlihan ne vous dit peut-être rien, mais il est pourtant bien connu des joueurs aguerris de The Legend of Zelda : A Link to the Past, sorti en 1992 sur Super Nintendo. En effet, il existe une salle cachée dans le jeu, qui porte son nom, et qui regorge de rubis à ramasser. Mais d’où vient donc ce nom ? C’est simple : Nintendo avait organisé un concours dans le magazine américain Nintendo Power, et le gagnant dudit concours était un certain Chris Houlihan ! Il n’est pas prévu pour accéder à la salle en question de manière normale. Celle-ci sert en réalité de sécurité à la console pour ne pas planter lorsqu’une erreur d’adresse mémoire est détectée : si elle ne peut pas charger la pièce demandée par le jeu, l’utilisateur se retrouve alors dans cette salle, et peut continuer à jouer sans avoir à redémarrer sa console. Notons enfin que le nom de Chris Houlihan a disparu de la version française, même si la salle existe toujours.

Serious Sam 3 : un scorpion invincible

Image 20 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Ceci n’est pas vraiment un secret pour tout le monde, puisque les conditions pour découvrir cette partie du jeu sont assez particulière. Les développeurs de Serious Sam 3 ont l’esprit aussi décalé que leur jeu, célèbre pour son humour décapant. Aussi, les utilisateurs qui auraient eu l’idée de pirater le titre pouvaient jouer normalement dans les premières sections, avant de se voir rapidement pourchassé par un étrange scorpion géant armé de mitraillettes. Impossible à tuer, ce scorpion suivait alors le joueur dans tous ses déplacements, jusqu’à la fin de la partie. Absent de la version originale du jeu, ce scorpion représente certainement une des mesures antipiratages les plus originales.

Shadow of the Colossus : trouver le parachute

Image 21 : 20 surprises bien cachées dans les jeux vidéo

Shadow of the Colossus, sorti en 2005 sur PlayStation 2, est entouré d’une aura de mystère. Le jeu est assez original dans son fonctionnement : le joueur a une série de colosses a affronter, mais n’a aucun autre objectif ni ennemi à battre dans le jeu, alors même que celui-ci propose une terre immense à explorer. Les fans se sont rapidement demandé ce que pouvait bien cacher un tel univers, et ont rapidement découvert certains de ses secrets, à savoir une zone cachée (nommée Secret Garden), située au-dessus de la zone de départ (et qu’on ne peut atteindre sans avoir fini le jeu au préalable), ainsi qu’un parachute, qui n’a visiblement aucune utilité réelle dans le jeu, si ce n’est de pouvoir se jeter de n’importe quelle hauteur sans risque. Mais Fumito Ueda, le créateur du jeu, entretient le mystère autour de son œuvre, et a même déclaré que le « last big secret » (dernier gros secret) du jeu n’avait pas encore été découvert par les fans… À vos manettes !