Accueil » Actualité » 3000 chevaux pour le concept-car Rimac Scalatan, sa vision de l’avenir

3000 chevaux pour le concept-car Rimac Scalatan, sa vision de l’avenir

Dans le cadre du récent concours de design organisé par le constructeur automobile croate Rimac, un talentueux artiste a imaginé la Scalatan. Cette supercar de 3000 chevaux embarque ce que pourrait être la technologie dans 60 ans.

concept-car Rimac Scalatan
Crédits : Maximilian Schneider

Rimac Automobili n’est pas forcément très connu du grand public. Pourtant, le constructeur croate spécialisé dans les supercars électriques a déjà mis au point plusieurs véhicules dont la C_Two de 1914 chevaux. Elle a toute sa place dans la liste des voitures électriques les plus rapides du monde. Rimac aura aussi la charge de fabriquer la très exclusive Pinninfarina Battisita Anniversario.

La voiture de 2080 ?

Maximilian Schneider, designer automobile de talent, a été couronné vainqueur du concours « Rimac Design Challenge » que le constructeur avait initié sur Instagram. Et en voyant ses croquis, on comprend aisément pourquoi Rimac a été conquis. Les lignes très fluides du Scalatan lui donnent l’aspect d’un vaisseau spatial, plus que celui d’une voiture, aussi futuriste soit-elle.

Après tout, il est difficile d’envisager quels seront les goûts et les technologies à l’horizon 2080, pourtant le designer s’y est risqué. Il a ainsi imaginé un châssis tubulaire aux formes organiques imprimé en 3D à base de carbone. Les tubes sont remplis d’électrolytes de lithium permettant une réaction avec l’oxygène de l’air. L’aérodynamisme est confié à des pales à mémoire de forme qui assurent une pression toujours optimale, quelle que soit la vitesse.

Les roues, 5 fois plus légères que des roues classiques, sont constituées de nanotubes de carbone évitant ainsi l’utilisation de pneus. Leur structure de surface peut être modifiée en temps réel pour s’adapter aux conditions de la route. Au final, ses 940 kg seront propulsés par des moteurs de 2,3 MW soit 3080 chevaux. Bien que totalement autonome, il sera toujours possible d’en prendre le volant et même d’utiliser la pensée pour interagir avec ce véhicule hors-norme, ce qui pourrait bien arriver sur Tesla en collaborant avec Neuralink, une autre société d’Elon Musk.

concept-car Rimac Scalatan
Crédits : Maximilian Schneider

Source : Carscoops