Accueil » Actualité » « Vendu par Amazon » : le programme qui vous faisait perdre de l’argent, condamné par la justice

« Vendu par Amazon » : le programme qui vous faisait perdre de l’argent, condamné par la justice

Amazon met fin à son programme « Vendu par Amazon » aux États-Unis. Une enquête menée par le procureur général de l’État de Washington a conclu que ce programme était anticoncurrentiel et en violation des lois antitrust.

Aux États-Unis, le programme « Vendu par Amazon » était actif de 2018 à 2020. Les vendeurs tiers de la plateforme pouvaient signer un accord avec Amazon qui fixait le prix de leurs produits à des « niveaux artificiellement élevés ». Par conséquent, les vendeurs pouvaient difficilement baisser les prix de leurs produits sous peine qu’ils soient retirés du programme. Leurs ventes diminuaient donc quand le prix était trop élevé par rapport à d’autres produits.

Colis Amazon
Colis Amazon – Crédit : ANIRUDH / Unsplash

Pour les vendeurs, le programme présentait plusieurs avantages. Non seulement ils pouvaient choisir les produits qu’ils souhaitaient inclure, mais ils bénéficiaient aussi d’une meilleure confiance auprès des clients. Ces derniers préfèrent souvent acheter des produits vendus et expédiés par Amazon.

À lire aussi > Percuté par un chauffeur Amazon et paralysé, il poursuit Amazon qui nie sa responsabilité

Amazon contrôlait les prix des produits des vendeurs tiers avec son programme

Amazon a décidé de mettre définitivement fin à son programme « Vendu par Amazon » suite à une enquête menée par le procureur général de l’État de Washington, Bob Ferguson. L’enquête a conclu que le programme était anticoncurrentiel et en violation des lois antitrust.

D’après les résultats de l’enquête, le géant de l’e-commerce maximisait ses propres bénéfices avec une fixation illégale des prix et une concurrence déraisonnablement restreinte. Les prix élevés des produits des vendeurs tiers incitaient les clients à acheter des produits de la marque Amazon.

De plus, si le prix de vente d’un produit dépassait le minimum fixé avec le vendeur tiers, Amazon prélevait une partie des revenus supplémentaires. Un porte-parole de l’entreprise a déclaré que le programme était bon pour les consommateurs et légal pour les vendeurs tiers. Cependant, Bob Ferguson a assuré que « les consommateurs perdent lorsque des géants comme Amazon fixent les prix pour augmenter leurs bénéfices ».

Le programme a été suspendu en 2020 pour des raisons commerciales, assure Amazon

Dave Bryant, un vendeur tiers d’Amazon pendant près de 10 ans, a expliqué qu’il s’est lui-même retiré du programme « Sold by Amazon ». Pour lui, ce n’était finalement pas une bonne idée de laisser l’entreprise contrôler le prix de ses produits. Faisant référence au programme, il a déclaré que « vous ne savez jamais lesquels sont bons pour les vendeurs et lesquels sont bons pour Amazon ».

Enfin, Amazon a déclaré que le programme « Sold by Amazon » a été arrêté en 2020 pour des raisons commerciales qui ne sont pas liées à l’enquête antitrust. En tout cas, l’entreprise devra verser 2,25 millions de dollars au bureau du procureur général de l’État de Washington et fournir des mises à jour annuelles sur sa conformité avec les lois antitrust.

Source : The Seattle Times