Accueil » Actualité » Apple Store : photo sexy d’une cliente volée, employé licencié

Apple Store : photo sexy d’une cliente volée, employé licencié

C’est en Californie que s’est déroulée cette étrange histoire. Une cliente s’étant rendue dans un Apple Store pour se faire dépanner a eu la mauvaise surprise de voir l’une de ses photos intimes volée par l’employé chargé de l’aider.

Un employé de l’Apple Store de Bakersfield s’est vu licencié suite à une histoire étonnante : il a volé la photo intime d’une cliente de la boutique… en l’envoyant par message à son propre numéro.

Image 1 : Apple Store : photo sexy d’une cliente volée, employé licencié

L’histoire a été rendue publique par Gloria Fuentes sur sa page Facebook, mettant en garde contre les pratiques d’un employé de l’Apple Store de sa ville. Elle y explique sa mésaventure en détail. Tout commence avec un écran cassé sur son iPhone. Avant de se rendre dans la boutique, par prudence, elle fait une sauvegarde de son téléphone et supprime les applications de réseaux sociaux, de banques, mais par manque de temps avant son rendez-vous n’a pas pu effacer les photos qu’elle préférait garder pour elle.

La voici donc arrivée à la boutique où Nic prend son cas en charge. Il lui demande alors son mot de passe par deux fois, sans lui expliquer ce qu’il est en train de faire. Il apparait que dans sa situation elle devait contacter son opérateur. Elle quitte donc le magasin sans porter plus attention à ce qui venait de se passer. Une fois chez elle, elle se rend compte qu’un message avait été envoyé à un numéro inconnu. Dans ce message, l’une de ses photos qu’elle qualifie d’« extrêmement personnelle ». Une photo vieille de près d’un an, alors que son téléphone en contient plus de 5000.

En pleurs et en colère, elle se retourne donc à la boutique pour confronter l’employé en question qui reconnaitra que le numéro de téléphone est le sien, mais qu’il ignore comme l’image a pu être envoyée. Sic. Contacté par le Washington Post, le directeur de la boutique confirme le licenciement de l’employé pour avoir « agi en dehors des règles strictes concernant la vie privée [des clients] ». La jeune femme est bien décidée à poursuivre cette affaire devant les tribunaux. Pour éviter cela, mieux vaut utiliser une application de type PhotoVault sur Android ou Secure Vault sur iPhone.

Source : Washington Post