[Test] Netgear Orbi RBK50 : la Rolls du Wi-Fi maillé ?

Qui n’a jamais pesté contre son réseau Wifi ? Le faible signal ou la perte du réseau sans fil domestique sont l’un des maux récurrents de nos maisons connectées. C’est effectivement un paradoxe. Il n’y a jamais eu autant d’objets connectés et pourtant ils sont tous plus ou moins dépendants des caprices de notre réseau Wifi. En France plus qu’ailleurs, la cause de ces tracas est identifiée : les Box Internet. Pratiques à bien des égards, elles embarquent bien souvent des composants bas de gamme, notamment sur la partie connectique. Conséquence : pour peu qu’il y ait quelques murs ou, encore pire, un étage entre votre Box et vous, il est souvent bien pénible de capter du réseau dans toute la maison.

La solution ? Elle existe et consiste à se passer du Wifi fourni par sa box au profit de celui d’un routeur, ou d’un « mesh ». Plus aboutis et plus stables que le CPL, cette technologie a le vent en poupe, à tel point que Google s’est donné la peine de proposer sa propre version du routeur, le Google Wifi. De l’autre côté du spectre, il y a Netgear, spécialiste du domaine et qui intègre dans son catalogue ce qui se veut être la Rolls du routeur : l’Orbi RBK50. Nous avons testé pendant plusieurs semaines, le Wifi façon Orbi. Et le résultat est pour le moins convaincant.

>>> Lire : WiFi : comment améliorer la qualité de sa connexion ? 

Oui – Parce que l’installation est un jeu d’enfant

On n’en attendait pas tant de Netgear. L'expert du réseau, que les DSI d'entreprises connaissent bien, a en effet fait les efforts nécessaires pour permettre à n’importe qui d’installer un kit Orbi en quelques minutes. Ici, rien de bien difficile. Le kit RBK50 se présente en deux blocs quasi identiques. Le premier est un routeur, le second un satellite. L’un se branche à la box domestique, l’autre au secteur dans l’une des pièces du domicile. Les deux modules communiquent entre eux via un réseau dédié, il n’y a ni branchement spécifique à faire, ni configuration à régler, c’est tout simplement automatique. Un signal lumineux informe l’utilisateur sur la bonne connexion entre les deux modules. Il ne reste plus qu’à se connecter à son nouveau réseau Wifi.

Pour une partie des utilisateurs, l’installation d’Orbi s’arrêtera ici. Car de fait, dès cet instant, il est possible de profiter du réseau Wifi made by Netgear. Mais ce serait passer à côté de la palanquée de fonctionnalités que propose Orbi et qui justifient son prix. 

Oui et non – Parce qu’il est tellement complet qu’on s’y perd

Le kit Orbi peut être commandé de deux façons, via une application (iOS et Android) ou à partir d’un navigateur. Si la première option s’adresse à l’utilisateur lambda, et permet de régler les options les plus classiques, la seconde est nettement plus poussée et s’avère parfois obscure.

Et pour cause, en matière de réseau domestique, Orbi fait tout ou presque : réseau dédié pour les invités, configuration WPS, contrôle parental, VPN, DNS dynamique, etc. Les possibilités sont si nombreuses et l’interface tellement confuse qu’il est facile de s’y perdre.

L'application Orbi iOSL'application Orbi iOS

La plupart de ces fonctionnalités sont réservées à des utilisateurs qualifiés et demandent qu’on se plonge pleinement dans l’interface. On regrettera par exemple que lors de la configuration initiale, Orbi ne se mette pas directement en mode pont. C’est à l’utilisateur que revient cette corvée qui évite pourtant quelques conflits DHCP potentiels. Pour cette manipulation comme pour la plupart des autres, c’est l’interface Web qui permet d'effectuer les réglages. C’est sans doute l’un des points d’amélioration du système de Netgear qui gagnerait en simplicité à donner plus de pouvoir à son application.L'interface Web d'OrbiL'interface Web d'Orbi

Oui – Parce qu’il booste vraiment le Wifi de la maison 

C’est l’avantage du Wifi mesh par rapport aux autres solutions : pour améliorer le Wifi de la maison, ils sont réellement efficaces ! L’Orbi de Netgear confirme la règle avec la manière. En utilisant des protocoles spécifiques pour la communication entre les points d’accès (c’est le principe du réseau maillé) le débit Wifi est très nettement amélioré. Concrètement, en plus des réseaux 2,4 et 5 GHz habituels, Orbi utilise une troisième bande de 5 GHz exclusivement dédiée à la communication avec ses satellites. 

Dans notre configuration de test nous avons au mieux  oscillé entre les 600Mbit/s et 700Mbit/s, alors qu’elle présente une configuration complexe. Explications :

Notre « maison de test » est constituée de 3 niveaux, dont un en entresol. Construite en pierre meulière, elle comporte des murs relativement épais (environ 80 cm) qui sont, en principe, un cauchemar pour le Wifi. Et de fait, avec notre Box SFR Power Box Plus, placée dans la pièce principale de l’étage intermédiaire, il est impossible de couvrir la totalité de 120m2. Pour être très précis, le signal Wifi ne peut plus être capté une fois à l’étage et les débits à l’entresol ne dépassent pas la dizaine de Mbit/s.

Après l’installation des deux modules Orbi (le routeur dans le salon, près de la Box et le satellite au choix entre l’étage et l’entresol), la différence se fait sentir. Pour commencer, notre signal Wifi peut être capté dans n’importe quelle pièce de la maison, et même dans le jardin, à plus de 20 mètres. Quant aux débits, ils varient évidemment selon l’éloignement par rapport au routeur et à l’emplacement du satellite mais ils ne sont jamais descendus sous les 300 Mbit/s tout en titillant les 700 Mbit/s dans la configuration la plus avantageuse.

Illustration de notre maison de testIllustration de notre maison de test
- Le routeur est placé à l'étage principal, dans le salon (en rouge sur notre schéma). Voici les débits moyens constatés lorsque le satellite est placé à l'étage ou au sous-sol.

  • Position 1 : 650 Mbit/s
  • Position 2 (à l'étage) : 519 Mbit/s
  • Position 3 (sous-sol) : 414 Mbit/s
  • Position 4 (jardin) : 301 Mbit/s

Si vous souhaitez avoir une appréciation plus précise des performances, nous vous renvoyons vers les benchmarks détaillés de nos confères de Tom’s Hardware qui ont également testé l’Orbi RBK50.

Oui – Parce que les satellites ne font pas que de la figuration

Pour la plupart des solutions de WiFi Mesh, le satellite est un « mal nécessaire », une borne pour laquelle il faut bien trouver une place mais qui n’apporte que très peu de bénéfice si ce n’est de permettre à l’ensemble du système de fonctionner. Aussi pour ne pas rendre leurs satellites complètement dispensables, les constructeurs les pourvoient de quelques fonctionnalités, la plus commune étant la présence de ports Ethernet. Chez Linkys (Velop) ou Google, ceux-ci sont au nombre de deux et… c’’est tout.

Orbi va, là aussi, un peu plus loin en proposant non seulement 4 ports Ethernet sur ses satellites mais aussi une sortie USB 2.0. C’est notamment utile dans le cas d’un bureau ou d’une salle de jeux qui ne serait proche de la pièce qui accueille la Box Internet. C’est ce genre de petits détails qui font la réussite globale de cet Orbi RBK50.

Au final, après quelques semaines de test, il nous est bien difficile de trouver des défauts à ce Wifi maillé de Netgear. Sa mission principale, assurer un Wifi domestique de qualité, il la remplit de manière irréprochable. Notre modèle RBK50, peut paraitre surdimensionné pour notre configuration de test (Netgear assure pouvoir couvrir 300m2 avec ce modèle haut de gamme). Mais pour des maisons à la configurations moins atypiques ou tout simplement pour des surfaces moindres, Orbi propose des solutions moins chères nommées RBK30 et RBK40. 



Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • remi.leblanc
    Acheté semaine dernière. Je confirme l'article point pour point. Un regret quant à l'interface de paramétrage effectivement complexe : je n'ai toujours pas réussi à trouver comment couper le WIFI la nuit sur les tablettes et téléphones des enfants ...
    Excellent produit en tout cas, si ce n'est par son prix
    0
  • paul-michel
    Avancé->Sécurité->Planning
    0
  • remi.leblanc
    Anonymous a dit :
    Avancé->Sécurité->Planning


    J'ai bien vu ces options de paramétrage mais elles semblent s'appliquer à tous les utilisateurs. Ce que je ne parviens pas à faire, c'est mettre une règle applicable que sur une adresse IP ou MAC. couper l'accès au Wi-Fi pour le petit dernier la nuit sans empêcher le grand d'accéder à internet.
    0