Accueil » Actualité » Tesla bannit les acheteurs qui retournent leur voiture s’ils sont de mauvaise foi

Tesla bannit les acheteurs qui retournent leur voiture s’ils sont de mauvaise foi

Alors que les livraisons de Model Y ont commencé aux États-Unis et que les voix s’élèvent contre ses défauts de fabrication, Tesla se réserve le droit de limiter les retours dans le cas où l’acheteur serait de « mauvaise foi ».

Tesla
Crédits : Tesla

Bien qu’achetées en ligne, les voitures électriques Tesla ne sont pas couvertes par la loi garantissant le retour sous 14 jours. Elles sont en effet fabriquées à la demande du client. Toutefois il reste possible de retourner son véhicule nouvellement acheté sous certaines conditions. Mais Tesla a durci sa politique de retour afin d’éviter les abus.

Se faire rembourser sa Tesla, oui mais…

Quand on dépense plusieurs dizaines de milliers d’euros dans un véhicule, on est en droit d’en attendre la perfection, ou en tout cas un haut niveau de qualité. Or si l’on en croit les retours concernant la Model Y récemment sortie aux États-Unis, nombreux sont les mécontents. Les vidéos décrivant les défauts de fabrication du cross-over électrique se multiplient, illustrant souvent les mêmes points critiques.

Nous avions d’ailleurs listé les points qui méritent une attention particulière avant d’accepter la livraison d’une Model Y. Si la qualité globale est meilleure que celle de la Model 3 d’après l’expert automobile Sandy Munro, elle est loin d’être parfaite. Cela pousse les clients les plus déçus ou les plus critiques à faire régulièrement appel au centre technique qui n’est pas toujours en mesure de fixer le problème, malgré les mois et les allers-retours au garage.

Certains sont donc tentés de se faire rembourser leur véhicule et d’acheter un nouveau modèle. Toutefois, ce n’est pas si simple. Il y a quelques mois, Tesla a modifié ses conditions de retour. S’il est toujours possible de retourner sa voiture dans les 7 jours et à condition qu’elle soit dans un aspect neuf et qu’elle ait moins de 1600 km, dorénavant, Tesla se réserve le droit de bannir pendant un an un acheteur qui abuserait de cette politique ou qui serait « de mauvaise foi ». Dans tous les cas, il n’est pas possible d’acheter un véhicule identique pendant une période de 12 mois. Il conviendra donc de bien lire la politique de retour de Tesla avant de se lancer.

Source : InsideEVs