Accueil » Actualité » Ce robot est plus efficace que l’humain pour faire les prises de sang

Ce robot est plus efficace que l’humain pour faire les prises de sang

Un robot, créé exclusivement pour effectuer des prises de sang, a surpassé les performances des humains lors des premiers essais. Ce type de robot à fonctionnalité unique permettrait aux professionnels de santé de gagner du temps précieux.

Image 1 : Ce robot est plus efficace que l'humain pour faire les prises de sang
Crédit : Unnati Chauhan

Une prise de sang n’est pas une procédure médicale complexe mais peut parfois prendre du temps quand les veines ne sont pas facilement accessibles. Les minutes perdues par les infirmiers ou médecins à passer en train de réaliser un prélèvement sanguin sont autant de minutes qui pourraient être investies dans le traitement médical lui-même. En plus de gagner du temps, si le robot est plus efficace pour faire la prise de sang alors le patient y gagne aussi. Moins de stress et peut-être même moins de douleur si le robot réussit du premier coup. Ce sont des chercheurs de l’université Rutgers aux Etats-Unis qui ont mis au point ce dispositif robotisé.

Ce robot peut se déplacer dans vos vaisseaux sanguins

Un robot rapide et efficace, le futur de la prise de sang ?

Le robot, guidé par imagerie ultrasonore et équipé de sa propre centrifugeuse, trouve la veine, la perce avec une aiguille puis prélève le sang. Pareil qu’un infirmier en fait, mais avec une meilleure précision et un taux de succès plus élevé. En effet, selon les premiers tests cliniques réalisés sur humains, le taux de réussite global est de 87% pour les 31 volontaires dont le sang a été prélevé. Pour les 25 participants dont les veines étaient faciles d’accès, le taux de réussite est à 97%.

Ces résultats contrastent plutôt fortement avec les tests réalisés par les professionnels de la santé. D’après l’université Rutgers : « les cliniciens échouent chez 27% des patients sans veines visibles, 40% des patients sans veines palpables et 60% des patients émaciés, selon des études antérieures ». Selon le doctorant en génie biomédical à la tête de l’étude, Josh Leipheimer, « un appareil comme le nôtre pourrait aider les cliniciens à obtenir des échantillons de sang rapidement, en toute sécurité et de manière fiable, évitant aux patients des complications et des douleur inutiles liées aux multiples tentatives d’insertion d’aiguille ».

A l’avenir, l’université Rutgers pourra même utiliser cet appareil pour d’autres procédures médicales telles que les poses de cathéter veineux ou de cathéter de dialyse. Nous avons encore beaucoup à découvrir de ce que la technologie peut réaliser dans le domaine médical afin de permettre aux humains de se concentrer sur les tâches plus minutieuses.

Source : L’université Rutgers