Accueil » Actualité » Changement climatique : et si le niveau de la mer montait encore plus vite que prévu ?

Changement climatique : et si le niveau de la mer montait encore plus vite que prévu ?

Le niveau de la mer monte progressivement à cause du changement climatique, mais les prédictions actuelles seraient trop optimistes. Selon une nouvelle étude, le niveau de la mer va monter plus vite que ce que les pires scénarios envisagent.

Le changement climatique provoque l’élévation du niveau de la mer, et cela est sans équivoque. En 2019, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, aussi appelé GIEC, annonçait que le niveau moyen de la mer allait monter d’au moins 61 centimètres d’ici 2100, mais qu’il ne monterait pas au-dessus de 1,10 mètre.

Des vagues se brisent contre les rochers
Des vagues se brisent contre les rochers – Crédit : Fuu J / Unsplash

Cette estimation prenait en compte le changement climatique, les activités humaines et leur éventuelle amélioration vis-à-vis de l’environnement, les émissions de gaz à effet de serre et le réchauffement des océans. En effet, le Pôle Sud est en train de se réchauffer trois fois plus vite que le reste de la surface de la Terre. Néanmoins, à en croire une nouvelle étude publiée dans la revue Ocean Science, l’estimation du GIEC est trop basse.

Le niveau de la mer pourrait-il monter d’un mètre d’ici 2100 ?

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont examiné le niveau de la mer d’un point de vue historique. Ils se sont basés sur la vitesse à laquelle il est monté dans le passé lorsque la Terre se réchauffait. Ils ont ainsi constaté que le niveau actuel de la mer pourrait monter encore plus vite que ce qui est prévu. Les chercheurs ont déclaré que : « le niveau maximum probable des estimations du niveau de la mer dans les récents rapports du GIEC serait trop bas ».

Il y a seulement quelques jours, une autre étude affirmait que la Terre a perdu 28 billions de tonnes de glace entre 1994 et 2017. Non seulement ce rythme record inquiète les chercheurs, mais il met surtout les régions côtières en danger à cause de l’élévation du niveau de la mer. Mais alors, le niveau de la mer pourrait-il monter de plus d’un mètre d’ici 2100 ? Cela dépendra de l’état du changement climatique et des mesures qui pourraient éventuellement être prises d’ici là pour réduire l’impact des actions anthropiques sur l’environnement.

Selon Andra Garner, climatologue à l’Université Rowan dans le New Jersey, cette nouvelle étude rappelle que « les limites supérieures prédites par le GIEC ne doivent pas être interprétées comme l’élévation du niveau de la mer la plus probable ». En effet, le niveau de la mer le plus élevé prédit par le GIEC signifie que 83% des résultats possibles y sont inférieurs. Un niveau de la mer encore plus haut que celui du GIEC n’est donc pas impossible, mais simplement improbable. Quoi qu’il en soit, l’étude donne une idée de ce à quoi il faut s’attendre, d’autant plus que nous nous dirigeons vers un réchauffement climatique jamais vu depuis 50 millions d’années.

Source : Space.com