Accueil » Actualité » Disney+ : le lancement repoussé au 7 avril avec un débit réduit

Disney+ : le lancement repoussé au 7 avril avec un débit réduit

Disney suit à son tour les demandes du gouvernement français et de la Commission européenne pour éviter la congestion du réseau. Le lancement de Disney+ est repoussé au 7 avril prochain avec un débit réduit d’environ 25 %.

Après avoir lancé sa plateforme de streaming dans plusieurs pays, Disney+ devait arriver en France à partir du 24 mars prochain. À cause de la généralisation du télétravail et des mesures de confinement pour ralentir la propagation du Covid-19, l’usage d’internet a explosé ces derniers jours. Craignant une supposée saturation du réseau, le gouvernement avait lancé un appel à Disney pour obtenir le report du lancement de sa plateforme de SVoD. Une demande qui n’aura pas tardé à être suivie d’effet.

Image 1 : Disney+ : le lancement repoussé au 7 avril avec un débit réduit
Crédit : Disney

Par l’intermédiaire de Kevin Mayeur, son directeur clientèle à l’international, la firme a annoncé le report du lancement de Disney+ au 7 avril en France à la suite de la demande du gouvernement.

Pour nos fans français, le service Disney+ arrive, mais à la demande du gouvernement français, nous avons accepté de reporter le lancement au mardi 7 avril 2020.

Disney suit également les demandes du commissaire européen Thierry Breton pour limiter la bande passante des services de streaming et éviter une éventuelle surcharge du réseau, bien que rien n’indique en réalité qu’un tel risque soit avéré à court terme.

Conformément à l’engagement de longue date de Disney d’agir de manière responsable, nous répondons à la demande du commissaire européen chargé du marché intérieur, Thierry Breton, de travailler ensemble pour assurer le bon fonctionnement de l’infrastructure à large bande.

En prévision de la forte demande des consommateurs pour Disney+, nous mettons en place de manière proactive des mesures visant à réduire notre utilisation globale de la bande passante d’au moins 25 % sur tous les marchés où Disney+ sera lancé le 24 mars.

YouTube, Netflix, Disney+, les plateformes de streaming prennent leurs responsabilités

L’appel de la Commission européenne a été suivi par toutes les plateformes majeures de streaming vidéo. YouTube a accepté de réduire la qualité de ses vidéos, et Netflix a finalement consenti à baisser le débit de ses flux tout en estimant qu’elle dispose déjà d’outils pour faire face à une éventuelle congestion.

Image 3 : Disney+ : le lancement repoussé au 7 avril avec un débit réduit

QUIZ DISNEY (Jeu de société)

12.99 € > Amazon

Du côté du jeu en ligne, rien n’a encore été annoncé, malgré une forte hausse du trafic. L’affluence sur Steam bat tous les records en dépassant 20 millions de connectés simultanément. Un engouement qui ne devrait pas faiblir puisque la firme commence à proposer quelques titres gratuitement, notamment Deiland, Tomb Raider (2013) et Lara Croft and the Temple of Osiris. De son côté, GOG offre également 27 classiques pour jouer sur PC, Mac et Linux pendant la période de confinement. 

Canal+, OCS, INA, Naruto, etc. : tous les films et séries devenus gratuits avec le confinement

Source : Deadline