Accueil » Actualité » Des hackers provoquent un énorme embouteillage à Moscou en utilisant une application de covoiturage

Des hackers provoquent un énorme embouteillage à Moscou en utilisant une application de covoiturage

Parfois, les solutions les plus simples sont les plus efficaces. Un groupe de hacker a ainsi commandé une dizaine de taxis au même endroit, provoquant un gigantesque embouteillage dans la capitale russe.

En réaction aux sanctions subies suite à l’invasion de l’Ukraine, la Russie a légalisé le piratage en ligne. Il semblerait que cette décision ait porté ses fruits : un groupe de pirates informatiques a semé le trouble dans la capitale russe, provoquant un embouteillage monstre. Pourtant, la méthode est simple, et ne semble pas illégale à première vue. En effet, les hackeurs ont simplement exploité l’application russe de covoiturage, Yandex Taxi, pour convoquer des dizaines de taxis au même endroit et au même moment.

Taxis russes - Crédit : KIRILL KUDRYAVTSEV/AFP via Getty Images
Taxis russes – Crédit : KIRILL KUDRYAVTSEV/AFP via Getty Images

Une vidéo montrant des files de taxis essayant apparemment de se rendre à la même destination a été largement partagée sur Twitter et Reddit jeudi. L’attaque s’est produite le 1er septembre et a paralysé le trafic en direction de Kutuzovsky Prospect, un boulevard déjà très fréquenté. Moscou est déjà connue pour sa circulation intense, si bien qu’elle s’est classée au deuxième rang des villes les plus encombrées du monde l’année dernière. 

Les Anonymous déclarent la guerre à la Russie

Yandex Taxi déclare ainsi : « Le matin du 1er septembre, Yandex Taxi a été confronté à une tentative des attaquants de perturber le service – plusieurs douzaines de chauffeurs ont reçu des commandes groupées à destination de la région de Fili […] Le blocage a duré environ 40 minutes”. Toutefois, la société a immédiatement réagit en améliorant la qualité de son service. L’entreprise ajoute ainsi : « Notre algorithme de détection et de prévention de telles attaques a déjà été amélioré pour éviter des incidents similaires à l’avenir« .

Yandex n’a pas encore indiqué l’identité des responsables. Cependant, le groupe hacktiviste Anonymous a revendiqué la responsabilité de l’opération sur Twitter. Celui-i dit avoir travaillé avec l’Armée informatique d’Ukraine, un groupe vaguement organisé d’hacktivistes que le vice-premier ministre ukrainien, Mykhailo Fedorov a contribué à former lorsque la Russie a envahi le pays.

Anonymous a déclaré une « cyberguerre » contre la Russie au début de l’année, puis a affirmé avoir détourné des chaînes de télévision russes. Depuis, les hacktivistes ont divulgué de grandes quantités de données et d’e-mails appartenant à des agences gouvernementales et à de grandes entreprises du pays. Si toutefois le groupe devait avoir des remords, il est possible pour un hacker d’abandonner ses activités illégales afin de travailler pour son gouvernement. 

Source : theverge