Accueil » Actualité » Transformés en drones, ces papillons de nuit collectent des données

Transformés en drones, ces papillons de nuit collectent des données

Les papillons de nuit sont-ils en passe de se transformer en mini drones sur le terrain ? Des chercheurs arrivent à faire transporter aux papillons de nuit des capteurs environnementaux qui sont ensuite largués dans une zone bien précise.

Tandis que certains chercheurs veulent remplacer les abeilles par des mini drones capables d’assurer la pollinisation, d’autres veulent au contraire remplacer les mini drones par des papillons de nuit. Ces insectes nocturnes sont généralement peu appréciés, et pourtant, ils peuvent se révéler très utiles. Une équipe de chercheurs de l’université de Washington a réussi à équiper des papillons de nuit de capteurs environnementaux.

Un papillon de nuit équipé d'un capteur environnemental
Un papillon de nuit équipé d’un capteur environnemental – Crédit : Mark Stone / University of Washington

Le capteur environnemental transporté par les papillons de nuit ne pèse que 98 milligrammes

Les capteurs servent à mesurer des données environnementales comme le taux d’humidité ou la température de l’air. Ils sont dotés d’une durée de vie de 3 ans. D’ailleurs, les capteurs utilisent une technique de transmission sans fil des données mesurées. Elles peuvent ensuite être analysées par les chercheurs. De plus, un tel capteur se fixe facilement sur un papillon de nuit et ne gêne pas son mouvement grâce à sa petite taille, mais aussi à son poids extrêmement léger de 98 milligrammes.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, les chercheurs ont attaché des capteurs sur des mini-drones et des papillons de nuit. L’avantage des papillons de nuit est qu’ils peuvent se faufiler dans n’importe quel endroit. Selon Shyam Gollakota qui est l’un des auteurs de cette étude, « c’est la première fois que quelqu’un montre que des capteurs peuvent être largués par de minuscules drones ou des insectes tels que les papillons de nuit, qui peuvent traverser des espaces étroits mieux que n’importe quel drone tout en étant capable de voler plus longtemps ».

Une fois que le papillon de nuit ou le mini drone survole l’endroit désiré, les chercheurs activent le largage du capteur environnemental par Bluetooth. Bien entendu, les papillons ne peuvent pas être contrôlés comme un drone peut l’être. Néanmoins, s’il faut seulement larguer le capteur dans une zone sans coordonnées exactes du point de largage, les papillons de nuit peuvent accomplir la tâche sans problème. Les libellules cyborg sur lesquelles des scientifiques travaillaient il y a trois ans pourraient peut-être aussi participer à la collection de données environnementales.

Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

Source : CNET