Accueil » Actualité » Des scientifiques déploient des drones à voile en plein dans l’ouragan Fiona

Des scientifiques déploient des drones à voile en plein dans l’ouragan Fiona

L’ourgana Fiona fait actuellement des ravages à Porto Rico et sur la côte est du Canada. L’entreprise Saildrone vient de déployer ses drones SD 1078 qui ont réussi à filmer l’œil du cyclone.

SD 1078 © Saildrone
SD 1078 © Saildrone

Vous vous êtes toujours demandés ce qu’il y a à l’intérieur d’un ouragan ? C’est désormais possible grâce à une startup appelée Saildrone et à la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) des États-Unis, qui ont lancé la semaine dernière leurs robots tempêtes directement dans l’ouragan Fiona, une tempête féroce dont les dégâts continuent de ravager Porto Rico et la côte est du Canada.

Les images elles-mêmes de l’œil de cette tempête de catégorie 1 sont absolument époustouflantes, avec des vagues de près de 15 mètres de haut et des vents supérieurs à 160 km/h. Ces robots orange, très spécifiques, font, eux aussi, partie du spectacle.

Saildrone déploie ses robots tempêtes dans l’océan

Le « stormbot » déployé au sein de Fiona s’appelle le SD 1078, et comme le note Saildrone dans un communiqué de presse, ce chasseur de tempête autonome et sans équipage est l’un des sept que la startup et la NOAA ont actuellement déployés autour de l’océan Atlantique et du golfe du Mexique.

Ensemble, la flotte « rassemble des données 24 heures sur 24 pour aider à comprendre les processus physiques des ouragans », se vante le communiqué. Aussi impressionnantes que soient les images de Fiona, ces robots ont un autre objectif que de satisfaire notre curiosité morbide : ils fournissent également des informations importantes sur des tempêtes comme Fiona ou Ian, qui se préparent actuellement dans la mer des Caraïbes et qui devraient bientôt toucher terre en Floride.

À lire : Phoenix Ghost : de nouveaux drones kamikazes dévastateurs livrés à l’Ukraine

Au-delà de la simple capture d’images et de données pendant les tempêtes, la flotte Saildrone aide également les scientifiques à mieux comprendre les ouragans et les tempêtes tropicales avant, pendant et après leurs ravages.

« La combinaison de données océaniques in situ avec une meilleure compréhension du fond de l’océan nous aidera à prévoir à la fois l’intensité et les ondes de tempête » a déclaré le PDG Richard Jenkins dans un communiqué publié en août, « en gardant nos communautés côtières plus à l’abri de ces événements destructeurs ».

Obtenir un coup d’œil sans précédent dans le ventre d’un ouragan est un privilège autrefois réservé aux chasseurs de tempêtes. Maintenant, nous, les robots, pouvons prendre des images à l’intérieur des tempêtes afin de nous aider à mieux comprendre ces catastrophes naturelles.