Accueil » Actualité » Des virus de 15 000 ans découverts congelés dans un glacier au Tibet

Des virus de 15 000 ans découverts congelés dans un glacier au Tibet

Des chercheurs ont découvert des virus vieux de 15 000 ans qui étaient congelés dans un glacier au Tibet. La plupart des virus découverts étaient totalement inconnus jusqu’à présent. L’objectif est de comprendre comment les virus ont évolué au fil du temps.

En étudiant les glaciers tibétains, les chercheurs sont tombés sur un véritable coffre au trésor de virus et de bactéries vieux de 15 000 ans. Les échantillons de virus ont été découverts à 6,7 km au-dessus du niveau de la mer. Ils étaient au sommet de la calotte glaciaire de Guliya dans le nord-ouest du plateau tibétain en Chine. Une telle découverte est évidemment passionnante pour les chercheurs puisque les échantillons nous permettent de comprendre l’évolution des virus.

Les chercheurs étudient les glaciers tibétains
Les chercheurs étudient les glaciers tibétains – Crédit : Université d’État de l’Ohio

Les chercheurs viennent de publier leur étude dans le journal Microbiome. Ils y détaillent les virus et les bactéries qu’ils ont récupérés ainsi que les méthodes utilisées pour les identifier. Chaque échantillon de la calotte glaciaire est une véritable capsule temporelle renfermant les secrets d’il y a plusieurs milliers d’années. D’ailleurs, un vieil os de 51 000 ans récemment découvert prouve que les Hommes de Néandertal étaient des artistes.

28 virus découverts au Tibet sont nouveaux

Le paléoclimatologue Lonnie Thompson qui a travaillé sur l’étude des glaciers tibétains a révélé à nos confrères de CNET que : « les virus et les bactéries jouent des rôles essentiels à la fois bons et mauvais et nous devons donc mieux comprendre ces rôles. La glace des glaciers offre un moyen de le faire ».

Sur les 33 virus découverts au Tibet, seulement 4 d’entre eux sont déjà connus par les scientifiques. Les 28 restants sont de nouveaux virus que nous n’avions encore jamais découverts. De plus, les chercheurs estiment que des bactéries ont été conservées pendant plus de 750 000 ans « en raison des températures inférieures à zéro et des faibles activités de l’eau à l’intérieur de la glace ».

Les virus découverts au Tibet ne risquent pas de créer une nouvelle pandémie comme la Covid-19 qui sévit actuellement. D’une part, les chercheurs n’ont encore aucune preuve que les virus congelés peuvent être réactivés. D’autre part, ce sont des virus qui provenaient des plantes et du sol, et non pas des animaux ou des humains.

Comme l’a précisé Lonnie Thompson, « notre recherche montre que les bactéries et les virus sont archivés dans les couches de glace constituant une carotte de glace. Ces enregistrements devraient donc nous permettre d’étudier des choses telles que l’évolution des microbes à travers le temps ». Enfin, l’étude des chercheurs revient sur la fonte des glaces qui s’accélère. Ce phénomène risque de nous faire perdre tous ces anciens virus et microbes.

Source : CNET