Accueil » Actualité » Disney+ : pas de films et séries interdits aux mineurs. Adieu Deadpool et Alien ?

Disney+ : pas de films et séries interdits aux mineurs. Adieu Deadpool et Alien ?

Le contenu Disney sera familial ou ne sera pas !

Le contenu Disney sera familial ou ne sera pas !

Disney Deadpool Marvel Star Wars

On a beau posséder un catalogue de films absolument vertigineux, il est possible nourrir des scrupules quant à leur diffusion. C’est le cas de Disney qui vient d’annoncer une nouvelle déconcertante : son service SVOD ne comportera aucune fiction classée Rated R, c’est-à-dire interdite au moins de 17 ans aux Etats-Unis. Disney+, qui sera lancée le 12 novembre prochain outre-Atlantique, se distingue ainsi complètement de ses principaux concurrents. Comme Netflix et HBO, adeptes du contenu adulte.

Alors bien sûr, on voit difficilement la firme de Mickey produire des films ou des séries matures. Marvel en fait d’ailleurs quelquefois les frais, à l’instar du long-métrage Black Widow ayant subi quelques coupes scénaristiques pour ne pas se retrouver interdit au moins de 13 ans. De même, la future adaptation de Moon Knight ambitionnait de rappeler le Dark Knight de Christopher Nolan, elle sera finalement bienvenue dans les foyers à l’heure du dîner.

Tout un pan du cinéma zappé ?

Là où le bas blesse, c’est que Disney possède aujourd’hui les films de la Fox. Dont bon nombre sont étiquetés Rated R. Pour rester dans l’univers super-héroïque, citons la duologie Deadpool, Logan ou encore les Kingsman. D’autres œuvres populaires risquent également d’être snobées par Disney+ parmi lesquelles Fight Club, La Mouche, Braveheart, Machete, les Die Hard, Predator… Et surtout la saga Alien !

Evidemment, ces films ne seront pas disponibles sur Netflix, concurrence oblige. Disney pourrait toutefois les rapatrier sur Hulu, son autre plateforme de streaming moins pointilleuse sur le choix du public.

Et en France ?

Problème : à l’heure actuelle, Hulu n’est pas accessible pour nous, cinéphiles et sérivores français. Il demeure un espoir : la signalétique du CSA qui s’avère moins austère que celle des Etats-Unis. Ainsi,un programme américain de type Rated R est généralement interdit au moins de douze ans dans nos salles ou sur nos écrans. Une différence qui sera prise en compte par Disney ?