Accueil » Actualité » Voici l’objet le plus éloigné du système solaire, jamais observé

Voici l’objet le plus éloigné du système solaire, jamais observé

Farfarout se situe en moyenne à 132 unités astronomiques du centre du système solaire, soit en moyenne 132 fois plus éloigné du Soleil que la Terre, ou presque 4 fois plus que Pluton.

À la recherche d’exoplanètes, de supernovæ, ou encore de signaux radio mystérieux détectés dans notre galaxie ou au-delà, on en oublierait presque que notre connaissance du système solaire est encore largement incomplète. Après la découverte de Farout (2018 VG18) en 2012, objet transneptunien le plus éloigné connu à l’époque, un nouvel objet, « Farfarout » a été découvert en 2018 par la même équipe de scientifiques. Aujourd’hui, cette dernière a confirmé officiellement que Farfarout (2018 AG37) est l’objet connu ayant en moyenne l’orbite la plus éloignée du Soleil.

Crédit : Northern Arizona University
Crédit : Northern Arizona University

Farfarout, objet transneptunien du système solaire dont l’orbite moyenne est la plus éloignée du Soleil

Scott Sheppard, David Tholen et Chadwick Trujillo. Ces noms ne vous disent peut-être rien, et pourtant ils sont experts dans l’étude des objets transneptuniens. On leur doit notamment la découverte des deux objets connus les plus éloignés du soleil, Farout et Farfarout . À l’heure actuelle, l’orbite de Farfarout est la plus éloignée connue du système solaire.

Situé en moyenne à 132 unités astronomiques (UA) du Soleil, soit environ 20 milliards de kilomètres, il en est donc 132 fois plus éloigné que la Terre. Pour référence, 1 UA correspond à 150 millions de kilomètres, ce qui équivaut à la distance Terre-Soleil. Pour comparaison, Mars est en moyenne à 0,5 UA de la Terre (75 millions de km), et les défis pour y voyager sont encore nombreux pour notre civilisation. C’est dire la distance énorme qui sépare Farfarout du Soleil. Au point le plus éloigné de son orbite, Farfarout se situe à environ 175 UA du Soleil. Quant à son diamètre, il serait d’environ 400 km.

Farfarout, une forte interaction gravitationnelle avec Neptune

Le temps de révolution de Farfarout autour du Soleil est également vertigineux. D’après les premières estimations, le planétoïde mettrait environ 1000 ans à compléter une révolution solaire. Dans ce voyage, Farfarout entre à chaque fois dans le voisinage de Neptune. Cela laisse penser que les champs gravitationnels de ces deux objets célestes interagissent à un moment ou un autre. Cette interaction gravitationnelle pourrait d’ailleurs expliquer l’orbite très étirée de Farfarout.

L’observation de ces objets transneptuniens permet d’en savoir plus sur une région du système solaire qui nous est encore quasiment inconnue. Comme l’orbite de Farfarout rencontre le voisinage de Neptune, il n’est pas possible de l’utiliser pour déduire la présence d’une planète lointaine dans le système solaire. En revanche, l’observation d’autres objets transneptuniens comme Sedna ou 2012 VP 113, dont les orbites restent au-delà de Neptune, pourrait être décisive en la matière.

Toutefois, d’après Chad Trujillo, Farfarout peut nous aider à mieux comprendre les origines de Neptune. « La dynamique orbitale de Farfarout peut nous aider à comprendre comment Neptune s’est formé et a évolué, puisque Farfarout a probablement été expulsé dans le système solaire externe en se rapprochant trop de Neptune dans un passé lointain. Farfarout va probablement à nouveau interagir fortement avec Neptune puisque leurs orbites continuent de se croiser. »

Un trou noir primordial se cache peut-être dans le système solaire

Source : phys.org