Accueil » Actualité » Game of Thrones : Emilia Clarke a écrit sa propre série de comics

Game of Thrones : Emilia Clarke a écrit sa propre série de comics

La série de comics de la star de Game of Thrones sortira en juillet 2021.

Alors qu’un retour massif de Game of Thrones est en préparation du côté de HBO, les stars de la première série suivent leur propre voie. Emilia Clarke, actrice derrière l’emblématique Khaleesi (ou Daenerys Targaryen) vient d’annoncer que son nouveau projet va voir le jour très bientôt. Celui-ci consiste en une série de comics qui seront disponibles dès juillet 2021.

Emilia Clarke dans le rôle de Daenerys Targaryen. Crédit : HBO
Emilia Clarke dans le rôle de Daenerys Targaryen. Crédit : HBO

M.O.M.: Mother of Madness, nouvelle minisérie de comics de Emilia Clarke

M.O.M.: Mother of Madness. C’est le nom de la nouvelle série de comics écrite par Emilia Clarke. Il faut savoir que la star de Game of Thrones est également, d’après ses propres dires, fan de comics. Cet intérêt lui est venu de son grand frère, qui en lisait énormément dans sa jeunesse. Ce projet a été mis en place avec l’aide de Marguerite Bennett, à l’écriture, et Leila Leiz, au dessin. Il sera proposé sous forme de minisérie de trois comics et sera disponible le 21 juillet 2021.

D’après Emilia Clarke, ce projet découle d’une plaisanterie entre amis pendant un trajet en voiture. « Il y a environ trois ans, j’étais dans une voiture avec un groupe d’amis et j’ai lancé « Hé, les gars, ce ne serait pas vraiment drôle si … » Et puis je me suis réveillée le lendemain et je me suis dit : « Ce serait drôle. Ce serait vraiment cool. Pourquoi pas ? ». Il faut dire que même au cours du tournage de Game of Thrones, Emilia Clarke avait déjà montré son sens de la créativité, inventant elle-même certains discours en haut valyrien.

M.O.M.: Mother of Madness, entre Deadpool et féminisme

C’est donc ainsi qu’est venue l’idée d’une série de comics à Emilia Clarke. Une série totalement déconnectée de Game of Thrones, puisque l’histoire met en scène une mère célibataire, Maya, qui se découvre des super pouvoirs. Elle les utilisera pour poursuivre un réseau de trafic d’êtres humains. D’après ses propres mots, Emilia Clarke s’est inspirée de Deadpool, notamment au niveau de l’humour et du ton léger. L’œuvre sera d’après elle proche de l’idéologie féministe.

Face à la question de la nature des pouvoirs de Maya, Emilia Clarke a déclaré : « Il y a beaucoup, beaucoup de choses qu’elle peut faire qui sont plutôt cool. Elle peut faire beaucoup de choses à certains moments de son mois. Elle peut faire toutes ces choses dingues, mais elles viennent toutes du fait qu’elle est une femme qui a un cycle menstruel ».

Cette idée lui est venue car, en tant que lectrice assidue de comics, elle déplorait l’absence de femmes comme héroïnes de comics. Lorsqu’elle se rendait dans des évènements liés aux comics, elle remarquait également peu de femmes chez les visiteurs. Elle a adonc choisi d’intégrer une dimension féminine dans ses comics. « L’expérience avec les comics est très personnelle pour tout le monde. Ce sont des personnages qui passionnent les gens, qui les aiment profondément et auxquels ils se rapportent. Je voulais ajouter un nouveau personnage dans le mix et voir si les gens se rapportaient à elle d’une manière qui avait un impact pour eux ».

Game of Thrones : Emilia Clarke revient sur le sort de Daenerys

Source : gamespot.com