Accueil » Actualité » Google Maps permet de partager l’emplacement des contrôles de vitesse de la police, comme pour l’application Waze

Google Maps permet de partager l’emplacement des contrôles de vitesse de la police, comme pour l’application Waze

La prochaine mise à jour de Google Maps permettra de signaler les embouteillages, les accidents, les travaux et les contrôles radar. Elle doit être publiée cette semaine sur l’App Store et le Play Store.

Image 1 : Google Maps permet de partager l'emplacement des contrôles de vitesse de la police, comme pour l'application Waze

Google continue d’innover sur Maps, son application de cartographie et de gestion d’itinéraire. Le service qui « aide les gens a se rendre d’un point A à un point B de la manière la plus simple » va mettre à disposition une mise à jour cette semaine qui améliore son système collaboratif pour partager des informations sur l’état des routes, mais aussi sur les contrôles routiers.

Google Maps étend son service au signalement des accidents, mais aussi des radars 

L’application propose désormais le même service sur iOS que sur Android, à savoir la possibilité de signaler les accidents, les ralentissements et les radars. Google Maps introduit également d’autres types d’évènements sur les deux plateformes : les travaux, les fermetures de voies, les véhicules en panne et les objets sur la route. Toutes les nouveautés seront disponibles simultanément sur iOS et Android durant cette semaine.

Petite précision tout de même, en France, on n’aura pas accès à toutes ces fonctions, ou tout du moins pas aussi précisément. Depuis le 5 janvier 2012, l’article R413-15 du Code de la route interdit les avertisseurs de radars. En revanche, les assistants d’aide à la conduite sont tolérés. Aussi, il est toujours possible d’annoncer une zone de danger sur une distance assez large, laquelle correspond à la situation d’un radar ou d’un contrôle de police potentiel. La fonction de Google Maps en France se rapproche donc de ce que propose Waze. 

Google Maps en constante évolution

Le service est en constante évolution, et le rythme semble s’accélérer ses derniers mois. La firme teste une nouvelle fonctionnalité sur la version Beta d’Android : le mode incognito. Comme sur le navigateur web Google Chrome, il permet de limiter les traces qu’on laisse dans l’historique de navigation ou de recherche d’itinéraire. Cet été, Google Maps a également présenté Live View, une vue en réalité augmentée qui améliore la précision de ses indications. Privé des services Google, Huawei a lancé Map Kit pour remplacer Google Maps, mais le géant chinois a encore beaucoup de chemin à parcourir pour égaler l’application de référence.

Source : Blog Google