Accueil » Actualité » iPhone : une faille dans le contrôle parental d’iOS 13.3

iPhone : une faille dans le contrôle parental d’iOS 13.3

Avec iOS 13.3, Apple a introduit une nouvelle fonctionnalité de contrôle parentale. Elle permet de limiter l’usage des applications Téléphone, FaceTime et Messages à une liste de contacts autorisés. Les enfants peuvent néanmoins contourner la restriction très simplement grâce à deux bugs que la firme va prochainement corriger.

Il y a quelques jours, Apple a rendu public iOS 13.3 pour corriger les bugs et améliorer les performances de son système d’exploitation. La mise à jour apporte également quelques nouveautés, notamment en ce qui concerne le contrôle parental. Il est désormais possible de limiter la communication des plus jeunes aux contacts qu’on aura préalablement autorisés. La restriction s’applique aux applications Apple Téléphone, FaceTime, et Messages.

Image 1 : iPhone : une faille dans le contrôle parental d'iOS 13.3

Mise à part l’introduction d’un système de contrôle des contacts autorisés dans le cadre du contrôle parental, iOS 13.3 contient assez peu de nouveautés. La mise à jour apporte essentiellement des corrections de bug et les habituelles corrections de sécurité, ainsi que des améliorations de performances, en particulier en ce qui concerne la gestion de la mémoire vive.

Android / iOS : comment regarder gratuitement vos programmes TV favoris sur votre smartphone ?

Un bug d’iOS 13.3 permet de contourner la restriction des contacts du contrôle parental

Théoriquement, le contrôle parental contraint les enfants à échanger des messages ou passer des appels avec une liste de contacts limitée. L’ajout d’un contact leur est également interdit à moins qu’ils connaissent le code PIN pour déverrouiller la fonctionnalité. CNBC a néanmoins découvert plusieurs moyens de contourner ces restrictions. 

Un bug de Facebook pour iOS lance la caméra à votre insu

L’application Messages permet à un enfant d’ajouter un contact sans devoir saisir le code PIN. Il peut ensuite librement interagir avec lui comme s’il s’agissait d’un contact autorisé. Siri permet également de se soustraire du contrôle parental. Il suffit d’ordonner un appel ou un message vers n’importe quel numéro. Difficile d’imaginer comment Apple a pu laisser passer deux bugs aussi triviaux, d’autant plus que la communication de la firme est centrée sur cette nouvelle fonctionnalité.

Apple a confirmé les problèmes et annonce qu’ils seront prochainement corrigés sans préciser à quelle échéance. En attendant, la firme propose une solution temporaire : activer la synchronisation des contacts sur iCloud.

La dernière startup rachetée par Apple donne un indice sur les futurs iPhone

Source : CNBC