Accueil » Dossier » Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Image 1 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Justice League : de la BD au cinéma

Pour faire le point sur les différents personnages de Justice League, qu’ils aient déjà été vus dans Man of Steel, Wonder Woman, Suicide Squad ou Batman v Superman, la rédaction de Tom’s Guide vous propose de les comparer avec leurs versions dessinées.

>>> Super-héros : les 33 films prévus jusqu’en 2020

Il aura fallu attendre près de 80 ans pour découvrir enfin un film réunissant les principaux super-héros de l’univers DC Comics. Si l’éditeur est le premier à avoir développé le genre avec Superman, puis Batman et 1938 et 1939, il s’est fait largement damer le pion au cinéma. Dès 2012, Marvel proposait le film Avengers qui réunissait plusieurs super-héros, sans même parler de X-Men en 2000.

Si de nombreuses adaptations des bandes dessinées DC ont été réalisées, de Superman en 1978 à Dark Knight Rises en 2012 en passant par Green Lantern en 2011, les personnages étaient jusque-là isolés, dans des univers différents et ne se croisaient jamais. Un statu quo qui a enfin changé avec Man of Steel en 2013, suivi de Batman v Superman l’an dernier. Désormais, Warner et DC Comics ont leurs véritables univers cinématographiques avec des super-héros qui partagent un même univers et sont susceptibles de se croiser. Le point d’orgue arrive donc ce mercredi avec Justice League.

Image 2 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Batman

  • Identité civile : Bruce Wayne
  • Première apparition : Mars 1939 dans Detective Comics #27
  • Films : Batman v Superman (2016), Suicide Squad (2016)
  • Interprète : Ben Affleck
  • Pouvoirs : Aucun
  • Remarques : Dans l’univers des nouveaux films DC Comics, Batman est déjà un super-héros âgé, en activité depuis une vingtaine d’années. Présenté comme légendaire au début de Batman v Superman, il est prêt à tous les moyens pour arriver à ses fins, y compris à torturer ses ennemis pour leur soustraire des informations. Une version finalement assez proche de celle de The Dark Knight Returns de Frank Miller. Dans Justice League, c’est influencé par la bonté de Superman qu’il se mettra à la recherche d’autres surhumains.
Image 3 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Wonder Woman

  • Identité civile : Diana Prince
  • Première apparition : Décembre 1941 dans All Star Comics #8
  • Films : Batman v Superman (2016), Wonder Woman(2017)
  • Interprète : Gal Gadot
  • Pouvoirs : Vol, force surhumaine, résistance au contrôle mental et à la magie
  • Remarques : C’est grâce à l’arrivée de Wonder Woman que Batman v Superman a pu sauver les meubles à la fin du film. C’est grâce au film qui lui a été dédié que la franchise DC Comics s’en sort encore. Dans les films, le personnage apporte une mythologie et un ton plus léger que la symbolique de Superman. On notera par ailleurs que dans les comics, le costume de Wonder Woman a été plusieurs fois modifié pour concorder désormais avec celui des films.
Image 4 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Aquaman

  • Identité civile : Arthur Curry
  • Première apparition : Novembre 1941 dans More Fun Comics #73
  • Films : Batman v Superman (2016)
  • Interprète :Jason Momoa
  • Pouvoirs : Super-force, résistant à tout type d’énergie, vie sous-marine
  • Remarques : C’est probablement pour Aquaman qu’il existera de grandes différences entre la version du film et celle des comics. Dans les bandes dessinées, Arthur Curry est blond aux cheveux courts, avec une armure verte et orange reprenant un motif d’écaille de poissons. Dans le film Justice League, Jason Momoa semble être souvent torse nu, avec des tatouages reprenant les mêmes motifs. Il arborera bien une armure, mais elle se veut plus discrète, et seules les pointes de ses cheveux seront dorées.
Image 5 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Flash

  • Identité civile : Barry Allen
  • Première apparition : Janvier 1940 dans Flash Comics #1
  • Films : Batman v Superman (2016)
  • Interprète : Ezra Miller
  • Pouvoirs : Super-vitesse, voyage dans le temps
  • Remarques : Dans les comics, plusieurs personnages ont repris les pouvoirs de Flash, mais le plus célèbre reste Barry Allen. Dans tous les cas, quel que soit le médium, Flash est un super-héros frappé par la foudre dans son laboratoire de chimie. Il va ainsi bénéficier d’une super-vitesse qu’il peut utiliser pour voyager dans le temps, à travers des objets physiques ou même entre plusieurs dimensions. Dans les comics, Flash est équipé d’une combinaison rouge qui semble moulante. Pour Justice League, il semble que le personnage arbore une véritable armure rigide. On notera également que les éclairs qui le précédent sont bleus dans le film, et jaunes dans les comics.
Image 6 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Cyborg

  • Identité civile : Victor Stone
  • Première apparition : Octobre 1980 dans DC Comics Presents #26
  • Films : Batman v Superman (2016)
  • Interprète : Ray Fisher
  • Pouvoirs : Armes intégrées à ses bras, intelligence et force surhumaine, capacités de communications avec des systèmes informatiques
  • Remarques : Dans les comics, Cyborg est l’un des derniers arrivant dans la ligue de justice qu’il a intégrée en 2011. Il s’agit d’un ancien footballeur qui a failli mourir. Son père, le professeur Stone, va alors tout faire pour lui permettre de vivre, grâce à des prothèses robotiques, le rendant mi-homme, mi-robot. La version du costume dans le film semble particulièrement lourde en éléments robotiques et fait surtout penser au Cyborg découvert dans l’univers alternatif Flashpoint. Dans les comics, son armure est plus légère et Cyborg possède encore l’essentiel de ses bras.
Image 7 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Superman

  • Identité civile : Clark Kent
  • Première apparition : Avril 1938 dans Action Comics #1
  • Films : Man of Steel (2013), Batman v Superman (2016)
  • Interprète : Henry Cavill
  • Pouvoirs : Vol, force surhumaine, vision à travers les murs, yeux laser, etc.
  • Remarques : Dans les comics, Superman est souvent représenté comme l’incarnation du bien dans l’univers DC Comics. Dans Man of Steel, puis dans Batman v Superman, il incarne cependant un être quasi divin, capable d’utiliser ses pouvoirs pour assouvir sa domination sur les humains. Si le personnage est censé être mort à la fin de Batman v Superman, il est cependant présent au casting de Justice League. Il y a fort à parier qu’à l’instar des comics, il va ainsi ressusciter.
Image 8 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Steppenwolf

  • Première apparition : Février 1972 dans New Gods #7
  • Films : Batman v Superman (2016)
  • Interprète : Ciarán Hinds
  • Pouvoirs : Force surhumaine, immortalité, tacticien et épéiste talentueux
  • Remarques : Steppenwolf sera le principal ennemi de la Justice League dans le film. Le personnage est apparu en 1972 dans les comics. Il est surtout le principal lieutenant de Darkseid, un Dieu vivant sur la planète Apokolips qui cherche à asservir l’univers sous son joug. Dans les comics, Steppenwolf est représenté avec un visage humain, un casque à corne, une amure noire et rouge et une épée ou hache de guerre. Dans le film cependant, il arborera une armure aux teintes brillantes et un visage nettement moins humain. Le personnage est déjà apparu dans l’édition complète de Batman v Superman, cherchant à communiquer avec Lex Luthor avant qu’il ne soit arrêté.
Image 9 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Parademons

  • Première apparition : Février 1971 dans New Gods #1
  • Films : Batman v Superman (2016)
  • Pouvoirs : Armure volante, force et endurance surhumaine, résistance à la douleur
  • Remarques : Les Parademons ne sont pas des super-héros, mais une armée aliens cherchant à attaquer la Terre. Aux ordres du dieu Darkseid dans les comics, ils sont dotés d’armures résistantes leur permettant de voler. Ils arborent des couleurs jaunes et vertes dans les comics, puis grises dans les versions récentes. Au cinéma, on a déjà pu les voir dans les visions apocalyptiques de Bruce Wayne dans Batman v Superman. Dans Justice League, ils devraient être au front, servant le super-méchant Steppenwolf.
Image 10 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Lois Lane

  • Première apparition : Avril 1938 dans Action Comics #1
  • Films : Man of Steel (2013), Batman v Superman (2016)
  • Interprète : Amy Adams
  • Pouvoirs : Aucun
  • Remarques : Lois Lane est un journaliste au Daily Planet, le journal de la ville de Metropolis. Elle y travaille avec Clark Kent. Selon les versions des comics, elle y est simple reporter ou directrice de la rédaction, mais toujours détentrice du prix Pulitzer. Elle est également au courant de l’identité de Superman et a épousé Clark Kent. Dans les films également Lois Lane sait que Clark Kent et Superman ne font qu’un. Elle va devoir faire son deuil après sa disparition dans Man of Steel. En termes d’apparence, Lois Lane est systématiquement représentée en brune dans les comics, tandis qu’Amy Adams est blonde dans les films.
Image 11 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Alfred Pennyworth

  • Première apparition : Avril 1943 dans Batman #16
  • Films : Batman v Superman (2016)
  • Interprète :Jeremy Irons
  • Pouvoirs : Aucun
  • Remarques : Alfred est le majordome de Batman. C’est lui qui va s’occuper du jeune Bruce Wayne à la disparition de ses parents et entretenir le manoir familial lorsqu’il part à l’étranger pour devenir un justicier avant de revenir à Gotham. Dans les comics, il est souvent représenté comme grand et mince avec un costume trois-pièces et une fine moustache. Il est également capable de se battre aux arts martiaux, vestige de son appartenance aux services secrets britanniques. Dans Batman v Superman et Justice League, il semble cependant plus fatigué et moins chic, reflet des activités plus brutales de Batman et moins mondaines de Bruce Wayne.
Image 12 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

Hippolyta

  • Première apparition : Décembre 1941 dans All Star Comics #8
  • Films : Wonder Woman (2017)
  • Interprète : Connie Nielsen
  • Pouvoirs : Force, agilité, vitesse et endurance surhumaines
  • Remarques : Hippolyta est la mère de Wonder Woman et la reine des Amazones. Elle est souvent représentée comme une figure pacifique qui cherche à maintenir la paix sur son île et va préserver les amazones du monde des hommes. Elle est ainsi souvent représentée dans les comics avec une grande robe claire, contrairement à de nombreuses amazones, en tenue de combat. Dans la bande-annonce de Justice League, on peut cependant la voir, arme au poing, tenter de résister à ce qui semble être Steppenwolf attaquant Themyscira, l’île des Amazones.
Image 13 : Justice League : de la BD au cinéma, le jeu des grandes différences

James Gordon

  • Première apparition : Mai 1939 dans Detective Comics #27
  • Interprète : J.K. Simmons
  • Pouvoirs : Aucun
  • Remarques : Si Batman est le super-héros de Gotham City, malgré son absence de pouvoir, le lieutenant puis commissaire James Gordon est le point d’approche du lecteur, ou du spectateur. Représentant la police dans ce qu’elle a de plus noble, en opposition à la corruption de sa ville, James Gordon se retrouve parfois désemparé face à certaines menaces et va donc faire appel à Batman. Il est souvent représenté avec des lunettes sur le nez et une moustache. Après Gary Oldman (The Dark Knight) ou Ben McKenzie (Gotham), c’est cette fois J.K. Simmons, qui interprétait Jonah Jameson dans Spider-Man, qui reprendra le rôle.