Accueil » Actualité » La Lune se dévoile dans une photo « impossible » qui exacerbe tous ses contrastes

La Lune se dévoile dans une photo « impossible » qui exacerbe tous ses contrastes

Un photographe et astronome amateur nous livre une vue inédite de la Lune avec un niveau de détail et de contraste remarquable. Pendant quatorze nuits, Andrew McCarthy a isolé tous les terminateurs lunaires pour ensuite recomposer une image qui rassemble le meilleur de la face visible de notre satellite naturel.

Image 1 : La Lune se dévoile dans une photo "impossible" qui exacerbe tous ses contrastes
Crédit : Andrew McCarthy

Après le Soleil, la Lune est l’objet céleste le plus lumineux, et sa proximité avec la Terre en fait l’astre le plus populaire et le plus facilement observable pour les astronomes amateurs. Pourtant, Andrew McCarthy nous livre une photographie inédite de la face visible de la Lune. Un cliché qui offre un niveau de détail qui n’a rien à envier aux clichés de la NASA ou de l’ESA. L’auteur nous explique lui même pourquoi sa photo paraît à la fois surréaliste et familière, elle offre tout simplement une vue de la Lune qu’on ne peut pas observer naturellement.

La NASA nous offre un tour de la Lune en 4K

Un astronome amateur combine les terminateurs lunaires pour créer un cliché saisissant

Dans sa publication Instagram, Andrew McCarthy nous révèle genèse de son cliché. Une technique de superposition d’images qu’il a déjà utilisée avec quelques photos du soleil, mais qui prend une autre dimension avec la Lune.

Cette lune peut vous sembler un peu drôle, et c’est parce que c’est une scène impossible. À partir de deux semaines d’images de la lune en train de s’éclaircir, j’ai pris la partie de la photo qui présente le plus de contraste. À partir de deux semaines d’images de la lune montante, j’ai pris la partie de la photo qui présente le plus de contraste.

Andrew McCarthy

La Chine publie de magnifiques photos de la face cachée de la Lune

Andrew McCarthy souligne qu’il a dû s’armer de patience pour réaliser ce cliché, car il s’agit en fait d’une combinaison d’images qu’il a prise chaque jour pour en isoler la partie la plus contrastée. Depuis la nouvelle lune jusqu’à la pleine lune, l’astronome a photographié notre satellite pour ensuite en isoler les terminateurs lunaires, la bande visible qui se situe juste avant la partie de la Lune qui n’est pas éclairée par le Soleil. C’est là que la lumière est la plus rasante, et marque le mieux les reliefs des cratères. En projetant ses images sur une Lune en 3D, Andrew McCarthy a pu les ajuster pour recomposer une image complète. Un travail fastidieux que l’astronome va peut-être réaliser à nouveau, mais cette fois avec une Lune en phase descendante.

Apollo : la Nasa publie de magnifiques panoramas de la Lune

Source : LiveScience