Accueil » Actualité » Lancé à 135 km/h sur l’autoroute, sa Model 3 ne répond plus : vidéo

Lancé à 135 km/h sur l’autoroute, sa Model 3 ne répond plus : vidéo

D’après les dires d’un conducteur, l’ordinateur de la voiture de sa Tesla Model 3 s’est stoppé, provoquant le blocage du véhicule à 83 mph (environ 135 km/h) sur l’autoroute.

Javier Rodriguez, le propriétaire d’une Tesla Model 3 en Californie du Sud, a eu la frayeur de sa vie à bord de sa Tesla Model 3. L’incident s’est produit jeudi dernier. Ce Californien affirme que l’écran principal de sa nouvelle Tesla a « freezé », ce qui a bloqué le véhicule à 83 mph sur l’autoroute.

Illustration d'une voiture lancée en pleine vitesse sur l'autoroute - Crédits : Pixabay
Illustration d’une voiture lancée en pleine vitesse sur l’autoroute – Crédits : Pixabay

« J’ai remarqué qu’il commençait à faire chaud dans la voiture et qu’il y avait une odeur bizarre », se souvient Rodriguez. « J’étais nerveux à l’idée que si je freinais beaucoup, je ne pourrais plus regagner de la vitesse pour suivre le trafic et contourner les voitures. J’avais peur que quelqu’un me percute. »

Seuls les freins répondaient

D’après Javier, tous les boutons et interrupteurs ne fonctionnaient plus. Cela comprenait les clignotants et les feux de détresse. En mars dernier, un autre Tesla Model 3 a stoppé seule sur l’autoroute, provoquant un accident et la mort de son utilisateur.

Même si l’accélérateur ne répondait pas, Rodriguez a déclaré que les freins eux, étaient encore utilisables. Cependant, il n’était pas pour autant à l’aise pour s’arrêter.

Heureusement, malgré la chaleur croissante à l’intérieur de la voiture, Rodriguez a gardé son sang-froid et il a finalement pu quitter la route et stopper le véhicule. Après le redémarrage du modèle 3, tout semblait normal et, finalement, la California Highway Patrol l’a aidé à sortir de l’autoroute et a fait remorquer la voiture.

À voir aussi > Une Tesla Model 3 atterrit sur une ambulance (vidéo)

Tesla ne relève pas la gravité des faits

Rodriguez affirme que Tesla l’a informé plus tard qu’ils avaient réparé le véhicule. La compagnie ne se serait pas excusée et en guise d’explications se serait contentée de quelques lignes dans le rapport.

« Diagnostic et détection d’une mauvaise communication depuis la porte du port de charge provoquant l’arrêt du système de conversion de puissance afin de protéger les composants embarqués pendant le trajet », rapporte Rodriguez à KABC-TV, la chaîne de télévision qui l’a interrogé.

L’entreprise d’Elon Musk bénéficie d’une popularité sans égal dans le domaine automobile. Si elle participe grandement à son succès, cette dernière est à double tranchant. En janvier, Tesla était en chute libre, et ce type de nouvelle relayé par les médias a un impact certain sur la santé du leader en construction de voitures électriques.

Source : ABC13