Accueil » Actualité » Tesla : sa Model 3 stoppe seule sur l’autoroute, il décède

Tesla : sa Model 3 stoppe seule sur l’autoroute, il décède

Aux États-Unis, une Tesla Model 3 s’est arrêtée brusquement sur l’autoroute. Deux véhicules l’ont alors percutée, provoquant la mort du conducteur. Une enquête a été ouverte pour déterminer la cause de cet arrêt inopiné.

Image 1 : Tesla : sa Model 3 stoppe seule sur l'autoroute, il décède
Une Model 3 – Crédit : Tesla

Les accidents impliquant des véhicules Tesla sont scrutés de près par les autorités, en particulier quand l’Autopilot était activé au moment des faits. L’enquête permettra de savoir si la conduite autonome était bel et bien impliquée dans ce nouvel accident mortel survenu dans le Missouri. Alors qu’il conduisait sa Model 3 sur l’autoroute, celle-ci s’est brusquement arrêtée en plein milieu de la route. Totalement immobilisée, elle a alors été percutée par deux véhicules qui n’ont pas réussi à l’éviter.

Âgé de 74 ans, le conducteur Terry L. Siegal n’a pas survécu à l’accident, rapporte la police de la ville d’Independence. Le passager a été transporté à l’hôpital pour y être soigné. Quant aux occupants des deux autres véhicules, ils n’ont pas été blessés. Toutes les personnes impliquées dans l’accident portaient visiblement une ceinture de sécurité. Dans leur communiqué initial, les autorités ont souligné qu’un problème mécanique avait causé l’arrêt brutal de la Model 3.

À lire > Tesla : vous avez 7 fois moins de chances d’avoir un accident avec l’Autopilot activé

Tesla : un accident « inhabituel et unique »

Porte-parole de la police, Jack Taylor a finalement confié à Business Insider que la cause de cet arrêt brutal était encore inconnue. Et de préciser que les enquêteurs prévoyaient de collecter les données des ordinateurs Tesla afin de reconstituer les faits. Chargée d’enquêter sur les accidents, la National Transportation Safety Board a contacté la police d’Independance pour obtenir plus d’informations sur les faits. Mais elle n’a pas ouvert d’enquête. Citée par Fox4, elle a toutefois estimé que l’accident était « inhabituel et unique ».

À noter que l’agence fédérale avait lancé le mois dernier une enquête préliminaire sur les « freinages fantômes » signalés par des utilisateurs de Tesla. Selon les rapports des propriétaires, le système de freinage d’urgence automatique des Tesla pourrait en être la cause, celui-ci estimant à tort que les véhicules roulant en sens inverse ou les ombres étaient des obstacles dangereux à éviter.

Toujours aux États-Unis, un accident mortel impliquant aussi une Tesla Model 3 était survenu en septembre dernier. Le véhicule roulait à une vitesse trois fois supérieure à la limitation.

Source : Business Insider