Accueil » Actualité » Faire exploser une bombe nucléaire sur la Lune, le projet des Etats-Unis dans les années 50

Faire exploser une bombe nucléaire sur la Lune, le projet des Etats-Unis dans les années 50

La conquête spatiale a failli virer au cauchemar. L’armée américaine envisageait de faire exploser une bombe nucléaire sur la Lune à la fin des années 1950. Elle s’est finalement ravisée et a estimé qu’il valait mieux faire les premiers pas de l’Homme sur la Lune.

La conquête spatiale a fait d’énormes progrès ces dernières décennies. Il y a seulement quelques jours, nous avons célébré la réussite du premier vol spatial 100 % privé financé par le milliardaire Jared Isaacman et organisé par SpaceX. Néanmoins, la conquête spatiale aurait pu prendre un tournant plus dramatique.

Lune
Lune – Crédit : NASA / Unsplash

En effet, l’armée américaine et plus particulièrement l’US Air Force envisageait de faire exploser une bombe nucléaire sur la Lune à la fin des années 1950. L’objectif n’était évidemment pas de la détruire, mais d’impressionner l’Union soviétique dans la course à l’espace. Et pour cause, l’URSS occupait la première place de cette course après avoir lancé le satellite Spoutnik 1 en octobre 1957 qui était le tout premier engin spatial à être placé en orbite autour de la Terre. Aujourd’hui, SpaceX place des milliers de satellites Starlink en orbite.

Les États-Unis et l’Union soviétique voulaient tous deux bombarder la Lune

Selon un nouveau rapport de Supercluster, « pour le plus bref des instants, certains ont suggéré que le meilleur moyen de gagner la course à l’espace n’était pas de faire atterrir des astronautes sur la Lune, mais de marquer cette magnifique désolation avec des graffitis radioactifs ». L’explosion d’une bombe nucléaire à la surface de la Lune faisait partie du projet A119 mis au point à la fin des années 1950. Finalement, la NASA a été créée le 29 juillet 1958 et le projet A119 a été officiellement abandonné en janvier 1959.

D’ailleurs, l’URSS envisageait de faire de même. En novembre 1957, soit un mois après le lancement de Spoutnik 1, le quotidien The Pittsburgh Press a publié un article intitulé « Dernière rumeur rouge : ils vont bombarder la Lune ». En effet, l’Union soviétique envisageait de lancer une bombe nucléaire qui aurait explosé dans la partie sombre de la Lune. Le flash aurait ainsi été visible depuis la Terre. Peu de temps après, l’US Air Force réfléchissait si elle pouvait devancer l’URSS dans cette course à l’explosion nucléaire sur la Lune.

L’explosion d’une bombe nucléaire sur la Lune ne serait pas aussi impressionnante que sur Terre

Finalement, faire exploser une bombe nucléaire sur la Lune posait plusieurs problèmes. D’une part, les conséquences auraient été désastreuses. D’autre part, faire exploser une bombe nucléaire sur notre satellite naturel ne produirait pas le même champignon atomique que sur Terre. Il y aurait simplement un gigantesque nuage de poussière invisible depuis la Terre.

Par conséquent, les deux nations se sont concentrées sur la conquête spatiale. Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong de la mission Apollo 11 a fait les premiers pas de l’Homme sur la Lune. Plus de 52 ans après, la NASA prépare de nouvelles combinaisons spatiales pour remarcher sur la Lune dans le cadre du programme Artemis.

Source : Screen Rant