Accueil » Actualité » LEGO coupe définitivement les ponts avec la Russie

LEGO coupe définitivement les ponts avec la Russie

LEGO cesse définitivement ses ventes en Russie. Le géant danois spécialisé dans les petites briques colorées vient d’annoncer son retrait du pays et l’arrêt de toutes ses opérations commerciales.

Les boîtes LEGO comme le dernier set gigantesque et coûteux de Bowser vont quitter les rayons des magasins de jouets en Russie. Le groupe LEGO vient d’annoncer son retrait de la Russie. C’est la dernière entreprise en date à quitter le pays suite à l’invasion de l’Ukraine par les troupes russes. D’autres géants internationaux comme IKEA, Apple, McDonald’s, Starbucks et bien d’autres ont déjà cessé toute activité commerciale en Russie.

Une figurine LEGO
Une figurine LEGO – Crédit : Ivan Diaz / Unsplash

Les Russes sont déjà coupés des réseaux sociaux, des jeux vidéo, du streaming, du cinéma. Ils le sont maintenant aussi des jouets. Le premier fabricant de jouets au monde a confirmé avoir « cessé indéfiniment ses opérations commerciales en Russie ».

LEGO arrête ses opérations commerciales en Russie suite à des problèmes d’approvisionnement le mois dernier

Dans un communiqué partagé avec Gizmodo, LEGO a expliqué que cette décision a été prise « compte tenu de la perturbation importante et continue de l’environnement d’exploitation ». LEGO avait déjà interrompu les expéditions vers la Russie, mais n’avait pas encore cessé ses activités commerciales jusqu’à présent.

Le géant danois va donc se séparer de son équipe basée à Moscou qui était composée de 90 personnes. Il a néanmoins « fourni à 70 employés des packages financiers pour les soutenir dans leur recherche de nouvelles opportunités », selon une déclaration partagée à la BBC. Le groupe LEGO a aussi annoncé la fin du partenariat avec Inventive Retail Group (IRG). Cette société russe possédait et exploitait 81 magasins en Russie pour LEGO. Un porte-parole d’IRG a confirmé la résiliation de son contrat avec LEGO en précisant que « notre société continuera à travailler en tant qu’experte dans la catégorie de la conception et du développement de jouets ».

La décision de LEGO d’arrêter ses ventes en Russie n’est pas vraiment surprenante. Plusieurs magasins LEGO ont dû geler leurs ventes au mois de juin suite aux sanctions imposées. Celles-ci ont lourdement impacté le réseau d’approvisionnement du fabricant. Les magasins pouvaient seulement écouler le stock qui était déjà en Russie. Désormais, LEGO a quitté le pays pour de bon et ce ne sera sûrement pas la dernière société à prendre cette décision.

Source : Gizmodo