Accueil » Actualité » Les planètes errantes pourraient abriter la vie

Les planètes errantes pourraient abriter la vie

Les planètes errantes ne sont pas rattachées à une étoile, voguant ainsi dans l’espace profond sans points d’attaches. Il se pourraient que certaines de ces dernières, bien que plongées dans une obscurité permanent, abritent la vie…

La recherche de planètes potentiellement habitables se concentre d’habitude sur les exoplanètes – des planètes en orbite autour d’autres étoiles. La raison est simple : la seule planète que nous connaissons où il y a de la vie est la Terre, en orbite autour du soleil. Mais selon certaines estimations, il y aurait énormément d’astres errants dans l’espace, qui ne sont donc pas réchauffés par une étoile. Et dans certaines conditions, une minorité d’entre elles pourraient héberger la vie.

Vue d'artiste d'une exoplanète - Crédit : wikimedia
Vue d’artiste d’une exoplanète – Crédit : wikimedia

Mais si l’absence de vie à la surface de celles-ci parait évidente, puisque généralement couvertes de glace, il pourrait en être autrement sous la croute des astres en question. Si on prend comme base de référence notre système solaire, certaines lunes et planètes sont si éloignées du soleil qu’elles pourraient très bien se trouver dans l’espace profond.

En effet les lunes Europe et Encelade, respectivement en orbite autour de Jupiter et de Saturne, affichent des caractéristiques semblables. Mais, sous une épaisse couche de glace, se trouve un immense océan d’eau liquide. Europe pourrait même contenir deux fois plus d’eau que la Terre. Les scientifiques estiment que ces dernières sont une cible de choix pour rechercher la vie.

Planètes errantes : une lune suffisamment massive pourrait permettre la présence d’eau liquide

Cependant, les planètes errantes sont confrontées à l’obscurité froide de l’espace interstellaire. Ce qui permet à Encelade et Europe de disposer d’un océan souterrain, c’est l’énorme gravité générée par les géantes gazeuses autour desquelles elles sont en orbite. En effet, le noyau de ces deux lunes subit d’importantes distorsions en continue. Cela a pour effet de générer de la chaleur, permettant à l’eau liquide de prospérer.

Une planète solitaire avec une lune massive pourrait avoir une petite chance d’abriter la vie. Une lune suffisamment massive pourrait faire subir à la planète un réchauffement par effet de marée, comme Europe et Encelade, mais dans l’autre sens. Il se peut donc qu’une planète errante disposant d’une ou plusieurs lunes massives possède un océan souterrain. On a même récemment détecté une exoplanète créant ses propres lunes. Ainsi, les conditions seraient réunies pour permettre à la vie d’éclore

A lire aussi > On a découvert la première exoplanète à avoir une activité tectonique

Source : universetoday