Accueil » Actualité » L’UE organise une fête dans le métavers et dépense 400K pour… 6 invités

L’UE organise une fête dans le métavers et dépense 400K pour… 6 invités

La Commission européenne a organisé une soirée dans le métavers afin de faire connaître son programme d’investissements Global Gateway. Bruxelles a mis les petits plats dans les grands en dépensant 387 000 euros. Mais l’opération a fait chou blanc : seules six personnes ont participé aux festivités…

Métavers
Un fiasco hors de prix © Twitter @vchadw

Horizon Worlds, le métavers de Meta, est composé de mondes vides désertés par les joueurs. Et les autres plateformes similaires peinent à convaincre. La Commission européenne a organisé récemment une fête de 24 heures dans son métavers.

Des festivités virtuelles qui ont lui coûté la bagatelle de 387 000 euros (coûts de production et d’exploitation). L’objectif de l’évènement était de faire connaître son programme d’investissements baptisé Global Gateway ; lequel vise à multiplier les infrastructures dans les pays en développement en mobilisant jusqu’à 300 milliards d’euros.

Avec cette fête numérique, l’UE cherchait précisément à sensibiliser les 18-35 ans “qui s’identifient comme neutres à propos de l’UE et ne sont pas particulièrement engagés dans les questions politiques”, selon un porte-parole de Bruxelles cité par Devex. Problème, l’opération de communication, qui se voulait avant-gardiste, est passée complètement inaperçue.

À lire > Le métavers veut « devenir la prochaine génération d’Internet » en misant sur les jeux VR

La fête de l’UE dans le métavers est un échec

Le journaliste Vince Chadwick n’en croyait pas ses yeux. L’évènement se déroulait sur une île tropicale fictive. Des histoires sur les initiatives de l’UE pour contribuer au développement étaient diffusées à différents endroits tandis que des PNJ se trémoussaient devant un DJ. Mais l’avatar du journaliste s’est rapidement senti seul.

Et pour cause, seules cinq autres personnes étaient connectées lorsqu’il a commencé à couvrir l’évènement. “Le concert, c’est le même DJ qui fait tourner la même musique en boucle”, a fustigé un utilisateur, tandis que Chadwick se demandait s’il s’était trompé de date. Les autres participants ont finalement déguerpi, faisant du journaliste la seule personne présente au gala, moins d’une heure après son début annoncé.

Pour mettre la lumière sur son programme Global Gateway, l’UE devra trouver d’autres biais… Vous pouvez avoir un aperçu du reportage virtuel sur la fête ci-dessous :