Accueil » Actualité » Mars : Perseverance n’a pas réussi à collecter son premier échantillon

Mars : Perseverance n’a pas réussi à collecter son premier échantillon

En prévision d’une mission ultérieure de rapatriement d’échantillons de Mars sur la Terre, Perseverance a essayé pour la première fois de faire un prélèvement et a échoué.

Mars 2020 est une mission d’exploration de la planète rouge dont l’objectif principal est de chercher des traces de vie sur Mars. En parallèle, cette mission permet également aux scientifiques de tester des technologies utiles pour la suite comme le vol sur Mars avec Ingenuity ou encore la création d’oxygène directement sur place. Bien évidemment, les scientifiques ne s’attendent pas à y trouver de la vie à notre époque, mais il semblerait que, dans un passé lointain, les conditions ont été favorables à son apparition.

Image 1 : Mars : Perseverance n’a pas réussi à collecter son premier échantillon
Premier trou de Perseverance. Crédit : Twitter / @NASAPersevere

Pour cela, le rover Perseverance dispose de tous les équipements nécessaires pour sonder la roche et y effectuer des prélèvements qui seront ramenés sur notre planète un peu plus tard, au travers de la mission MSR (Mars Sample Return). Une solution optimale pour les scientifiques, déjà utilisée sur l’astéroïde Bénou, puisque les laboratoires terrestres disposent d’équipement d’analyses difficiles à embarquer sur un rover.

Une première tentative qui se solde par un échec

Dans un premier temps, la NASA pensait avoir réussi la mission. En effet, les premières images montrent un forage réussi et l’agence, se réjouissant un peu trop tôt, s’est empressée de partager sa « réussite ». Seulement, après vérification, les capteurs embarqués (notamment ceux mesurant la pression dans le tube) indiquent que le tube est vide.

La NASA a donc un forage réussi, mais aucun échantillon dans le tube de prélèvement. Un cas de figure qui n’avait pas été envisagé puisqu’il ne s’est jamais produit sur Terre lors des essais. Selon les premières hypothèses, « la roche a réagi de manière imprévue » et le robot ne serait pas en cause déclare Jennifer Trosper, chargée de projet pour l’agence.

Rien de grave pour le moment

Cet échec n’a pas vraiment de conséquences pour le moment. Le rover Perseverance dispose de 43 tubes préservés de toutes traces de contamination humaine et la NASA espère en remplir une vingtaine seulement. Cet échec, s’il n’a rien d’encourageant pour autant, ne pèsera pas lourd sur l’ensemble de la mission.

La NASA va maintenant prendre le temps d’analyser plus en détail toutes les données récoltées et essayer de comprendre les causes de cet échec avant de procéder à une nouvelle tentative. L’agence peut néanmoins se réjouir de la réussite du forage qui était une étape importante pour la mission Mars 2020 dont le budget est astronomique, 2,7 milliards de dollars.

Si Perverance réussit à collecter suffisamment d’échantillons, l’agence spatiale américaine pourra se projeter sur la dernière étape, le retour des tubes sur Terre.

Source : space.com