Accueil » Actualité » Mars : voici comment la Nasa compte ramener des échantillons sur Terre

Mars : voici comment la Nasa compte ramener des échantillons sur Terre

Une partie de la mission Mars 2020 consiste à ramener des échantillons sur Terre. Maintenant que le rover est sur place, il est temps pour la Nasa de se pencher sur la suite.

Le rover Perseverance s’est posé sur Mars il y a maintenant deux semaines. Maintenant que les tests des différents systèmes et instruments de mesure ont été effectués, le rover peut s’attaquer à sa mission scientifique, la recherche d’anciennes traces de vie.

capsules
Capsules à échantillons du rover. Crédit : Nasa

Pour mener à bien cette mission, la Nasa a fait de son robot un véritable laboratoire ambulant. Perseverance est la machine la plus perfectionnée jamais envoyée dans l’espace. Néanmoins, le rover ne peut pas faire toutes les analyses que les laboratoires terrestres pourraient effectuer. C’est pourquoi la Nasa travaille actuellement sur la deuxième partie de la mission : ramener les échantillons sur Terre.

Une mission difficile

Envoyer Perseverance sur Mars n’a pas été une tâche facile, mais ce qui intéresse la Nasa maintenant est d’un tout autre calibre. Le rover est équipé pour stocker des échantillons dans des capsules exemptes de toute contamination organique en provenance de la Terre.

Cependant, une fois les échantillons stockés, il faut pouvoir les ramener sur Terre. Les équipements présents sur Mars actuellement n’ont pas la capacité de faire ce vol retour. Pour cela, la Nasa prévoit d’envoyer une nouvelle mission, avec un décollage depuis la Terre en 2026.

La mission serait constituée de deux modules. Le premier servirait de moyen de transport pour faire l’aller-retour et resterait en orbite. Le second serait un module d’ascension chargé de descendre récupérer les échantillons puis remonter jusqu’au vaisseau.

Une mission en plusieurs étapes donc, toutes plus complexes les unes que les autres : lancement depuis la Terre, voyage vers Mars, atterrissage sur Mars, transfert des échantillons, redécollage depuis Mars, retour vers la Terre puis atterrissage. Le tout sans compromettre les échantillons. Un casse-tête monumental pour la Nasa pour un budget estimé à 3,3 milliards de dollars.

Un premier contrat attribué

La Nasa a déjà attribué un contrat de 84,5 millions de dollars pour cette mission. Ce contrat consiste à « fournir le système de propulsion pour le module d’ascension, ainsi que d’autres équipements de support et des services logistiques » a expliqué la Nasa.

La société qui a reçu ce contrat est Northrop Grumman. Si le nom de cette entreprise vous paraît familier, c’est parce qu’elle est également en charge du développement du James Webb Space Telescope. Un projet initialement prévu à 500 millions de dollars avec un lancement en 2007 et qui devrait finalement être mis en fonction en octobre de cette année suite aux nombreuses erreurs humaines qui ont coûté non seulement du temps, mais aussi plusieurs milliards de dollars.

Espérons pour la science que la mission pour le retour des échantillons se passe mieux que le développement du James Webb

Source : engadget