Accueil » Actualité » Microsoft remplace des employés par l’Intelligence Artificielle

Microsoft remplace des employés par l’Intelligence Artificielle

Des dizaines de journalistes ont été licencié après la décision de Microsoft. Le géant en informatique a remplacé ces employés par un logiciel d’intelligence artificielle.

Près de 30 journalistes ont reçu un préavis d’un mois à la suite de la décision de Microsoft de ne plus les employer. Ce personnel gérait les pages d’accueil des actualités sur le site Web MSN de Microsoft et son navigateur Edge. Le travail de ces derniers consistait à rechercher, modifier et choisir les divers articles de presse pour ces pages web.

Ces journalistes avaient donc pour mission de filtrer et traiter le flot d’informations issues de communiqué de presse et d’articles d’actualité, puis de les éditer et les convertir en articles sous différents formats. Ils n’ont pas besoin d’ajouter des commentaires, des idées ou leurs propres points de vue. Microsoft estime ainsi que l’IA peut se charger de ces tâches, de façon plus efficace. À moindre coût, et plus rapidement.

Image 1 : Microsoft remplace des employés par l'Intelligence Artificielle
Crédit : Microsoft

Intel et Microsoft développent une IA pour voir et détecter les virus en images

Réactions du personnel

Un membre du personnel qui a travaillé dans l’équipe a déclaré : « Je passais tout mon temps à lire et à écrire sur comment l’automatisation et l’IA vont occuper tous nos emplois. Et je suis à présent victime de cette avancée technologique – l’IA a pris mon travail.» Selon lui, a la décision de remplacer les humains par des logiciels est risquée. En effet, le personnel avait pris soin de s’en tenir à des directives éditoriales très strictes. Ces consignes garantissaient que le contenu ne soit pas violent ou inapproprié, et particulièrement adapté aux jeunes utilisateurs.

Un coup dur pour tous les secteurs

Cette tendance au robotisé engendre de nombreux licenciements. Les secteurs les plus touchés sont les secteurs de la mobilité, de la logistique et de l’édition. Or, les personnes employées dans ces secteurs auront de la peine à se réinsérer dans le marché du travail si les demandes d’emplois continuent à croître, alors que les offres diminueront.

L’intelligence artificielle d’Alibaba détecte 96 % des infections de coronavirus

Source : Forbes