Accueil » Actualité » Microsoft veut se servir de votre cerveau pour miner des cryptomonnaies, selon un brevet

Microsoft veut se servir de votre cerveau pour miner des cryptomonnaies, selon un brevet

Ça ressemble très fortement à un synopsis de film de science-fiction, non ? Et pourtant c’est réel. Microsoft a déposé un brevet pour un système qui lui permettrait de miner des cryptomonnaies en utilisant le cerveau humain.

Image 1 : Microsoft veut se servir de votre cerveau pour miner des cryptomonnaies, selon un brevet
Crédit : Worldspectrum / Pexels

Le brevet déposé par Microsoft qui s’appelle « Cryptocurrency system using data on body activity » (système de cryptomonnaie utilisant les données de l’activité corporelle) semble tout droit sorti du futur. Exploiter le subconscient pour miner des cryptomonnaies, c’est apparemment ce sur quoi Microsoft se penche. Ce type de minage repose habituellement sur la puissance de calcul des ordinateurs tout en consommant beaucoup d’énergie. Microsoft essaierait donc de trouver une alternative au minage de cryptomonnaies sans utiliser d’ordinateur, mais le cerveau d’un être humain.

Miner de la cryptomonnaie avec son cerveau, est-ce possible ?

D’après le brevet, un capteur placé sur le corps de l’individu récupère les données de l’activité corporelle : les activités cérébrales, le flux sanguin et les mouvements. Ces données sont ensuite transmises à un serveur afin de miner les cryptomonnaies. En fait, le but ici est de remplacer la puissance de calcul d’un ordinateur par l’activité corporelle humaine.

C’est-à-dire que les utilisateurs, s’ils peuvent être appelés de cette manière, effectueront diverses tâches telles que visionner une publicité ou utiliser certains services sur Internet. Chaque onde cérébrale et même la chaleur corporelle émises pendant ces tâches sont ensuite utilisées dans le processus de minage. La cryptomonnaie est créée grâce à un algorithme de consensus, un processus utilisé afin d’assurer la fiabilité des données.

Quelles sont les ondes du cerveau utilisées ?

De plus, selon le brevet, le capteur pourrait aussi être capable de détecter les différentes ondes cérébrales (Alpha, Beta et Gamma). Les ondes Alpha (8-13 Hz) correspondent à la relaxation légère et du calme et sont donc liées au subconscient. Les ondes Beta (14 Hz et plus) correspondent aux activités courantes plus ou moins intenses de la journée tandis que les ondes Gamma (au-dessus de 30 ou 35 Hz) sont plus rapides et correspondent à l’apprentissage, la résolution de problèmes, la mémoire, la pensée logique, etc. Microsoft indique d’ailleurs que le travail sera effectué par les utilisateurs tandis qu’ils vaquent à d’autres occupations. Le processus est donc réalisé inconsciemment et les ondes Alpha seront par conséquent les plus utilisées.

Ce brevet semble définitivement plus tiré de la science-fiction encore une fois que de la réalité. Mais il faut garder à l’esprit que c’est seulement un brevet et c’est très probable qu’il n’aboutisse jamais.

Avec Moon, Amazon accepte les cryptomonnaies

Source : TechRadar