Accueil » Actualité » Une Game Boy mine du bitcoin et ça fonctionne

Une Game Boy mine du bitcoin et ça fonctionne

Un moddeur a décidé de transformer une Game Boy première du nom en machine à miner du bitcoin. C’est lent, très lent, mais ça fonctionne.

Sortie en 1990 en Europe, la Game Boy première du nom aura marqué le monde des consoles portables. Cette machine emblématique de son époque n’a cessé de s’enrichir d’accessoires et d’évoluer depuis lors. À l’époque, l’un des meilleurs accessoires était une loupe qui offrait un éclairage pour jouer dans toutes les conditions. Depuis, la console a continué à inspirer les créateurs en tout genre.

Image 1 : Une Game Boy mine du bitcoin et ça fonctionne
Crédit : StackSmashing

Dans les projets autour de la machine portable de Nintendo, on compte, par exemple, une coque permettant de transformer son iPhone en Game Boy ou encore un Youtubeur qui a compressé un film sur des cartouches de Game Boy Advance. Cette fois-ci, il s’agit du moddeur StackSmashing, qui a décidé de transformer le bon vieux pavé en machine à miner du bitcoin.

La Game Boy mine efficacement, mais terriblement lentement

Avant tout, même si les cartes graphiques utilisées par les mineurs sont en rupture de stock, il est inutile de penser à se rabattre sur les Game Boy. Le mod de cette console est avant tout une démonstration de concept plus qu’une façon viable de s’enrichir avec la cryptomonnaie. Il ne sera donc pas possible de vous acheter une Tesla avec les bitcoins qu’elle vous fera gagner.

D’un point de vue puissance, la Game Boy est capable de réaliser 0,8 hashes par seconde. Pour résumer très simplement, les hashes sont des opérations visant à sécuriser les transactions bitcoin. En mettant à disposition la puissance de calcul de votre machine, vous pouvez récupérer un peu de la crypto monnaie en guise de dédommagement, c’est ce qu’on appelle le minage. À titre de comparaison, une bonne machine dédiée sera capable de réaliser jusqu’à 100 000 milliards de hashes par seconde. Une différence de puissance astronomique donc.

Pour réaliser cet exploit, le moddeur a dû s’appuyer sur des périphériques extérieurs puisque la Game Boy ne possède nativement aucune connexion internet. Il aura donc utilisé :

  • une Game Boy et son câble de liaison (à peine modifié)
  • un Raspberry Pi Pico (qui coûte environ 4 dollars)
  • un ordinateur connecté à internet

L’ordinateur fournit la connexion internet au Raspberry Pi qui sert d’interface relai pour la Game Boy. Les calculs sont ensuite réalisés par la console portable et son impressionnant processeur de 8 bits cadencé à 4,18 MHz. Il faudrait donc à ce monstre de puissance quelques quadrillards d’années (1024) pour générer un seul bitcoin. Si l’aspect technique vous intéresse, voici la vidéo :

Une belle démonstration qui ne devrait avoir, heureusement, aucune répercussion sur le marché de l’occasion de la console de Nintendo, contrairement aux cartes graphiques d’AMD et Nvidia en pénurie depuis plusieurs mois.

Mars : Elon Musk veut une économie basée sur la cryptomonnaie

Source : theverge