Accueil » Actualité » NASA : cette photo à couper le souffle d’une nébuleuse interstellaire devient virale

NASA : cette photo à couper le souffle d’une nébuleuse interstellaire devient virale

La NASA explore chaque jour les confins de l’espace. Aujourd’hui, l’agence spatiale partage cette photo à couper le souffle d’une nébuleuse interstellaire, épatant des millions de followers sur Instagram. Près de 24 heures après sa publication, l’image totalise 1,2 million de likes et d’innombrables commentaires de celles et ceux en quête de plus d’informations sur cette merveille cosmique.

Nébuleuse de la Lagune © NASA, ESA, STScI
Nébuleuse de la Lagune © NASA, ESA, STScI

« Au centre de cette image se trouve une étoile massive 2 000 000 fois plus brillante que le Soleil » a indiqué la NASA en légende de cette incroyable image de la nébuleuse de la Lagune, ou M8, capturée récemment. « Bien qu’elle puisse ressembler à un paysage cosmique serein, la nébuleuse de la lagune est pleine de gaz turbulents, de vents stellaires rugissants et d’un rayonnement intense émanant d’une étoile massive » ajoute l’agence.

Une nébuleuse parfois visible à l’œil nu sur Terre

La nébuleuse de la Lagune est située à plus de 5 000 années-lumière de la Terre. Elle a été découverte pour la première fois par l’astronome italien Giovanni Battista Hodierna, en 1654, alors qu’il cataloguait des objets nébuleux dans le ciel nocturne. C’est Agnes Mary Clerke qui, en 1890, lui donnera son nom de nébuleuse de la Lagune.

« Cette étoile massive est encore jeune, âgée d’environ un million d’années. Elle se débarrasse de son cocon natal de matière, des gaz ionisés comme l’hydrogène et l’azote ». Sur l’image, le rouge représente l’hydrogène et le vert, l’azote. M8 abrite son propre amas d’étoiles : NGC 6530. « Les étoiles massives incrustées dans la nébuleuse émettent d’énormes quantités de rayonnement ultraviolet, ionisant le gaz pour briller », déclare la NASA à propos de la nébuleuse sur son site Web.

À lire : Le télescope Hubble photographie une nébuleuse à 7000 années-lumière

Cette nébuleuse réside dans la constellation du Sagittaire. De notre point de vue, sur Terre, elle peut parfois être vue à l’œil nu — surtout au mois d’août — dans les cieux les plus sombres et les nuits les plus claires. Si le télescope Hubble est capable de capturer de belles couleurs avec ses appareils d’imagerie, la nébuleuse nous apparaît comme étant grise à l’œil humain.

« La taille apparente très importante de l’objet impose, au télescope, d’employer un grossissement suffisamment faible pour pouvoir l’observer en entier. L’utilisation d’un filtre UHC, très efficace pour ce type de nébuleuse, peut permettre d’observer la nébuleuse avec plus de détails » indique Wikipédia.

Source : Instagram