Accueil » Actualité » NASA : voici comment la sonde OSIRIS-Rex va rapporter des échantillons d’astéroïde sur Terre

NASA : voici comment la sonde OSIRIS-Rex va rapporter des échantillons d’astéroïde sur Terre

La sonde OSIRIS-REx de la NASA est sur le chemin du retour après avoir collecté des échantillons de l’astéroïde Bennu. Mais comment va-t-elle réussir à nous rapporter les échantillons qui doivent être étudiés dans les laboratoires sur Terre ?

En octobre 2020, OSIRIS-REx a réussi l’exploit de collecter des échantillons sur l’astéroïde Bennu. La sonde de la NASA avait décollé en 2016 avec pour objectif de récolter ces échantillons, puis de les rapporter sur Terre. Elle se trouve désormais sur le chemin du retour, mais comment va-t-elle livrer les échantillons sans les endommager ou les détruire ?

Illustration de la collecte d'échantillons d'OSIRIS-REx sur Bennu
Illustration de la collecte d’échantillons d’OSIRIS-REx sur Bennu © NASA’s Goddard Space Flight Center

La NASA a expliqué que le processus de livraison des échantillons est plutôt compliqué. En effet, la sonde n’est pas conçue pour résister à la chaleur et la friction d’une rentrée atmosphérique. Hors de question qu’elle atterrisse à la surface de la Terre. OSIRIS-REx va donc expulser une capsule contenant les échantillons qui tombera sur Terre avant d’y être récupérée par l’agence spatiale américaine.

OSIRIS-REx larguera une capsule avec les échantillons de Bennu

Cette semaine, OSIRIS-REx a dû effectuer ce qu’on appelle une manœuvre de correction de trajectoire. Cela lui a permis de se repositionner pour continuer à bien se diriger vers la Terre. La NASA en a alors profité pour donner plus de détails sur la livraison d’échantillons prévue pour l’année prochaine. D’ailleurs, l’agence spatiale a aussi révélé il y a quelques mois que la surface de Bennu est comme une « fosse de boules en plastique ».

OSIRIS-REx devrait rapporter les échantillons le 24 septembre 2023. Elle aura alors terminé sa mission après 7 ans dans l’espace. Cependant, livrer la capsule ne sera pas aussi simple que de la lâcher au-dessus de la Terre. Comme l’a expliqué Mike Moreau qui est le chef de projet adjoint OSIRIS-REx au Goddard Space Flight Center de la NASA, « si la capsule est trop inclinée vers le haut, elle sautera hors de l’atmosphère. Inclinée trop bas, elle brûlera dans l’atmosphère terrestre ». C’est la raison pour laquelle la sonde est régulièrement repositionnée. Elle doit arriver au point idéal de largage le 24 septembre 2023 et elle n’a pas le droit à l’erreur. La vidéo ci-dessous partagée par la NASA montre à quoi ressemblera la livraison des échantillons.

Plusieurs manœuvres de correction de trajectoire seront donc effectuées au cours de l’année prochaine pour garantir la livraison des échantillons de Bennu sur Terre le 24 septembre 2023. Nous pourrons ainsi percer les secrets du plus vieil astéroïde connu. Aujourd’hui, Bennu conserve encore des traces du passage de la sonde OSIRIS-REx.

Source : Digital Trends