Accueil » Actualité » Netflix France a-t-il censuré South Park volontairement ?

Netflix France a-t-il censuré South Park volontairement ?

Des fans de la série la plus politiquement incorrecte ont remarqué que plusieurs épisodes manquaient à l’appel sur Netflix. Interpellé, le numéro un du streaming rejette la responsabilité sur le CSA. Avant de se raviser…

Netflix censure south park csa

Il y a deux semaines encore, Netflix jubilait en intégrant les saisons 15 à 21 de South Park dans son catalogue français. Sans doute d’avoir grillé la politesse à son concurrent Amazon Prime Video qui promettait la mise en ligne des 22 premières saisons de la série pour le 30 septembre. Aujourd’hui, la bande de Cartman répond toujours aux abonnés absents chez Amazon… et se fait amputer de dix épisodes sur Netflix !

Qui a (encore) tué Kenny ?

Les utilisateurs les plus assidus réclament très vite des explications à la plateforme SVOD qui leur répond hier sur Twitter, en invoquant une décision antérieure du CSA.

Incohérence n° 1 : le CSA a en effet déconseillé la diffusion de deux épisodes de South Park, sur la chaîne Game One, entre 2016 et 2018. Ginger Cow (saison 17, épisode 6) et Les méchants ninjas (saison 19, épisode 7) présentant des insultes à caractère religieux. Cependant, aucune censure n’a jamais été exigée.

Incohérence n°2 : l’autorité française de régulation de l’audiovisuel ne peut intervenir, à ce jour, sur la programmation des services de streaming comme Netflix et Amazon Prime Video.

Face à la gronde, Netflix France s’est ravisé quelques heures après son premier tweet et a préféré communiquer sur un problème de droits d’exploitation. Viacom, propriétaire de ces derniers, aurait oublié de mettre en vente les épisodes concernés.

Netflix erratum South Park Viacom

Comedy Central vs Netflix

Fait intéressant : Viacom a inauguré le 4 octobre dernier le lancement de Comedy Central en France. Or cette nouvelle chaîne, disponible sur les bouquets des principaux FAI, propose l’intégralité de multiples séries d’animation comme Crank Yankers, Ugly Americans… et South Park.

Aux Etats-Unis, Comedy Central s’est dressée comme une chaîne TV traditionnelle « résistante » face à l’essor de Netflix. Elle revendique un ADN aux antipodes de l’image jugée lisse du leader de la SVOD. Ses contenus se voulant 100% irrévérencieux.

Décidément, Netflix se sera découvert un sacré paquet d’ennemis en 2019 !

Netflix : fin programmée pour le numéro un du streaming ?