Accueil » Dossier » Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

La Nintendo Switch regorge de petites astuces à découvrir. Pour exploiter votre console à 100 %, on vous dit tout ses secrets.

Image 1 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Tous les secrets de la Switch

Vous faites partie des heureux possesseurs de la Switch ? Vous avez certainement dû passer un peu de temps à naviguer dans ses menus, qui ont l’avantage d’être clairs et plutôt bien rangés, mais avez-vous vraiment tout découvert ? Voici quelques astuces qui devraient vous permettre de tirer le meilleur parti de votre Nintendo Switch, des raccourcis aux fonctions cachées en passant par les easters eggs. Par exemple, saviez vous que sur l’écran vous demandant d’appuyer trois fois sur le même bouton pour déverrouiller la console à la sortie de veille, appuyer sur une des deux gâchettes produira un son différent de la normale ? Nintendo a caché plein de petites choses dans sa console, que nous allons vous faire découvrir dans ce dossier.

Image 2 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Allumer automatiquement le téléviseur

Comme toutes les consoles modernes, la Switch de Nintendo est capable d’allumer automatiquement votre téléviseur. De quoi vous permettre d’utiliser un seul bouton pour pouvoir jouer, sans avoir nécessairement à sortir votre téléviseur de veille au préalable avec la télécommande. Ainsi, lorsque votre Switch est connectée à sa base, il vous suffit d’appuyer sur le bouton d’accueil des Joy Con ou de la manette Pro pour allumer automatiquement votre écran. De la même manière, le fait d’allumer votre Switch changera automatiquement le canal HDMI de votre écran vers celui de la console afin de vous permettre d’y jouer sans avoir à toucher à la télécommande du téléviseur. Enfin, cette option permet d’allumer automatiquement votre téléviseur sur le canal de la Switch lorsque vous l’insérez dans le socle de recharge. Une fonctionnalité qui peut s’avérer agaçante lorsque vous souhaitez simplement la recharger, sans nécessairement jouer.

On notera cependant que cette fonctionnalité peut être désactivée dans les menus de la Switch pour ceux qui ne souhaiteraient pas en profiter. Il vous suffit pour cela d’accéder aux paramètres de la console, puis en sélectionnant « sortie TV » et en désactivant « allumage TV/console synchronisé ».

Nintendo Switch : mise à jour en 9.0, quelles sont ses améliorations ?

Image 3 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Effectuer un redémarrage matériel de la console

En cas de freeze, si la console ne répond plus, il peut être utile de lancer un hard reboot de sa Switch. Heureusement, la manipulation est plutôt simple sur la dernière console de Nintendo.

Il vous suffit de localiser le bouton de mise sous tension, sur la tranche supérieure de l’écran, puis de rester appuyer une dizaine de secondes. Au bout de deux ou trois secondes, vous verrez peut-être l’option de veille s’allumer. Ignorez-la et continuez à appuyer jusqu’à ce que la console s’éteigne totalement. Dès lors, il vous suffit de ré-appuyer sur ce même bouton pour que tout fonctionne normalement.

Le mode restauration peut quant à lui être activé tout aussi simplement. En allumant la console, appuyez sur le bouton de mise sous tension et les deux touches de volume au moment où le logo Nintendo apparaît. Un écran va alors apparaître, vous proposant au choix de mettre la console à jour, de la réinitialiser sans effacer les données de sauvegarde ou de réinitialiser complètement la Switch.

Nintendo Switch : les 15 jeux à posséder absolument

Image 4 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Retrouver ses Joy Con

Fonctionnalité apparue avec la mise à jour 3.0 de la console, la recherche de manettes permet, comme son nom l’indique, de retrouver un contrôleur égaré. Une fonctionnalité particulièrement pratique si vous n’arrivez pas à remettre la main sur un Joy Con qui a pu se perdre dans un sac, une poche ou entre deux coussins de votre canapé.

Pour lancer la recherche, il vous suffit, sur l’écran d’accueil de la console, de sélectionner l’option « Manettes », sans passer par les paramètres, puis de toucher l’option « Chercher des manettes ». Dès lors, en appuyant sur l’icône de chacune des manettes, Joy Con comme Manette Pro, vous pourrez localiser le contrôleur qui émettre un léger bruit d’alarme tout en vibrant.

Image 5 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Transférer son profil et ses sauvegardes sur une autre console

Depuis la mise à jour 4.0.0, il est possible de transférer un profil d’utilisateur d’une console Switch à une autre. Une fonctionnalité qui peut être très pratique dans une famille où une seule console ne serait disponible avant qu’une seconde soit achetée, pour un couple ou même dans le cadre d’une seule console dans un cercle d’amis.

Pour accéder à cette fonction, il vous suffit de vous rendre dans les « Paramètres de la console », de descendre jusqu’au menu « Utilisateurs » et enfin de sélectionner l’option « Transférer un utilisateur et ses données de sauvegarde ». Dès lors, vous pourrez changer le profil d’un utilisateur d’une console à l’autre, à condition d’avoir les deux Switch à proximité, mais aussi et surtout ses données de sauvegarde. Il s’agit en effet pour l’instant de la seule manière de transférer les sauvegardes d’une console à une autre.

Attention néanmoins, ce transfert de données d’utilisateur est définitif et supprimera automatiquement les données de la console d’où elles proviennent, ainsi que les jeux achetés sur le Nintendo eShop.

Image 6 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Connaître le temps passé sur chaque jeu

La Nintendo Switch permet de voir le temps passé sur chacun des jeux de sa collection. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur votre page de profil.

Depuis l’écran d’accueil de la console, sélectionnez votre avatar, en haut à gauche. Dans l’onglet « Profil », il vous suffit de descendre légèrement en bas de l’écran pour consulter votre historique de jeu avec le nombre d’heures passées sur chacun d’entre eux. Attention cependant, seulement 20 jeux sont affichés simultanément, avec les jeux utilisés les plus récemment qui s’affichent en priorité.

On notera par ailleurs qu’il est possible de consulter également l’historique des jeux de vos amis en sélectionnant leur profil depuis la liste d’amis. Enfin, la visibilité de l’historique de jeu peut être limitée si vous le souhaitez. Pour cela, il vous suffit d’accéder aux « paramètres de l’utilisateur » dans votre page de profil, puis de sélectionner « paramètres des fonctions communautaires » et de modifier l’option « A qui montrer votre historique de jeu ».

Image 7 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Communiquer avec ses coéquipiers en chat vocal

En plus de la console, certains jeux profitent de fonctionnalités étendues grâce à une application pour smartphones, Nintendo Switch Online. Celle-ci est compatible à la fois avec Android et les iPhone.

Elle vous permet d’accéder à des fonctions supplémentaires, comme le chat vocal pour Splatoon 2, ou envoyer des invitations à jouer à certains de vos amis sur Facebook, Whatsapp ou Line. Une fois l’application installée, il vous suffit de vous connecter sur votre smartphone en utilisant votre identifiant Nintendo Network. Votre console sera alors automatiquement associée, ainsi que votre profil. Par ailleurs, vous pourrez directement accéder aux données de certains jeux intégrant les fonctionnalités online, comme votre niveau et vos statistiques sur Splatoon 2. Surtout, il s’agit pour l’heure du seul moyen qu’a trouvé Nintendo pour intégrer un chat vocal pour ses jeux en ligne en équipe.

Actuellement, seul Splatoon 2 utilise l’application Nintendo Switch Online, mais nul doute que celle-ci sera plus intéressante à l’avenir, quand sortiront d’autres jeux compétitifs de Nintendo.  

Image 8 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Partager ses captures sur les réseaux sociaux

Symbole des efforts de Nintendo pour offrir des fonctions en ligne plus ouvertes sur sa Nintendo Switch, la console permet désormais à ses utilisateurs de partager et commenter leurs captures d’écran sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook. La fonction est toutefois quelque peu cachée, et il faudra explorer un peu pour la trouver. Elle se trouve dans l’application « Album », située sur l’écran principal de la console, qui vous permet de consulter toutes vos captures. Après en avoir sélectionné une, cliquez sur « Modifier ou publier », ce qui vous permettra d’y ajouter par exemple un texte en surimpression. L’étape suivante consiste donc à entrer les identifiants de son compte Twitter ou Facebook et d’entrer un message pour accompagner l’image, qui pourra être ensuite consultée par vos amis. L’idéal pour partager un moment fort ou insolite trouvé lors d’une partie de Zelda.

Image 9 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Capturer et partager une séquence de jeu en vidéo

Si la fonctionnalité n’était pas disponible au lancement, Nintendo l’a rapidement ajouté à la Switch. En plus des simples captures d’écran en jeu, ou dans les menus, il est en effet désormais possible de capturer des séquences vidéo de jeu.

Pour ce faire, il vous suffit, pendant votre séquence en jeu, d’appuyer de manière prolongée sur bouton de capture, situé sur le Joy Con gauche, en dessous des touches de direction. Vous verrez apparaître un pop-up de chargement en haut à gauche de l’écran, signalant l’enregistrement des trente secondes précédant l’appui sur le bouton. Une fois le pop-up disparu, il vous suffit d’aller sur le menu « Album » de l’écran d’accueil de la Switch, puis de sélectionner la vidéo.

Vous pouvez alors raccourcir la vidéo en enlevant une demi-seconde à chaque fois au début, puis à la fin de la séquence, mais la vidéo au total ne pourra durer plus de trente secondes. Une fois la vidéo éditée à votre convenance, vous pouvez la sauvegarder, puis la publier sur Facebook ou Twitter de la même manière qu’une capture d’écran visuelle, en appuyant sur l’option « publier ».

Image 10 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Utiliser le sous-menu du bouton Home

La Switch propose un menu suffisamment clair pour vous permettre d’accéder aux différents réglages de la console, mais il impose généralement de mettre sa partie en pause pour aller se balader dans les menus afin de trouver un réglage en particulier. Nintendo a donc conçu un raccourci, accessible depuis n’importe quel menu ou jeu en cours, pour accéder directement aux réglages les plus courants de la console. Il suffit pour cela de maintenir une pression longue sur le bouton Home afin de faire apparaître ce menu. De là, il est possible de mettre la console en veille, d’ajuster la luminosité ou encore de passer rapidement en mode avion. Notez que dans ce mode, le Bluetooth sera désactivé, et les Joy-Con ne pourront donc pas être utilisé lorsqu’ils sont séparés de la console à moins de réactiver le Bluetooth manuellement.

Image 11 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Utiliser et gérer l’espace sur une carte SD

Nintendo a prévu la possibilité d’utiliser une carte micro-SD pour étendre la mémoire de la console, de 32 Go à l’origine. Son utilisation nécessitera toutefois un minimum de gestion et de connaissance sur la manière dont la console utilise cet espace supplémentaire.

Pour commencer, il y a un certain nombre de données que la console ne transfèrera jamais sur une carte SD, comme les paramètres systèmes, les profils ou les sauvegardes des joueurs. Une carte peut en revanche stocker les données d’un jeu installé depuis une cartouche ou téléchargées en ligne, les contenus additionnels ou encore les captures d’écran.

Il est possible de gérer le contenu se trouvant sur la carte, en se rendant dans les Paramètres, puis en cliquant sur « Gestion des données ». Les deux espaces de stockage, en interne et sur la carte, y sont clairement distingués et on peut ainsi en parcourir le contenu. Certaines données peuvent être transférées d’un espace à l’autre, comme les captures d’écran, mais d’autres ne pourront pas être déplacées, comme les données des jeux. Notez également que par défaut, un nouveau jeu sera installé sur la carte SD si celle-ci dispose de suffisamment d’espace pour l’accueillir, afin de laisser un maximum d’espace libre sur le stockage interne.

Image 12 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Appairer les manettes sur un autre appareil

La Switch utilise le Bluetooth pour communiquer avec ses manettes sans fil, une technologie standard qu’on retrouve sur de nombreux appareils et ordinateurs. La bonne nouvelle, c’est que l’utilisation de ce standard permet de connecter les manettes de la Switch à n’importe quel autre appareil compatible, et de les utiliser comme manette d’appoint. Les Joy-Con, par exemple, peuvent être reconnus par un MacBook, qui est alors capable de les utiliser comme manettes sans configuration particulière. Seules les fonctions de base, comme le stick et les boutons, seront accessibles cependant, les gyroscopes n’étant pas reconnus. Pas forcément indispensable pour les Joy-Con, mais très pratique si vous possédez la très agréable manette Pro.

Image 13 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Archiver un jeu pour gagner de la place

Les 32 Go de stockage intégrés à la Switch seront certainement suffisants dans un premier temps, mais risquent fort de s’avérer limités lorsqu’un plus grand nombre de jeux sera disponible et qu’il faudra faire de la place, surtout si vous ne souhaitez pas investir dans une carte microSD. Il faudra alors faire de la place et jongler entre les différents jeux qu’il faut installer. Pour cela, Nintendo a pensé à une solution : plutôt que supprimer totalement le jeu de votre console (au risque de supprimer également vos réglages et sauvegardes pour chaque jeu), il existe une option vous permettant d’archiver celui-ci. Ses données seront effacées pour faire de la place, mais vos sauvegardes seront conservées, et surtout, l’icône du jeu restera accessible sur le menu principal. Ainsi, si vous souhaitez relancer un jeu que vous aviez précédemment désinstallé, il suffira de cliquer sur l’icône du jeu pour que les données se téléchargent à nouveau.

Pour archiver un jeu, rendez-vous sur son icône sur le menu principal et appuyez sur + ou – afin de faire apparaître les options le concernant. Allez dans le menu « Gestion des données », et choisissez l’option « Archivez le logiciel ».

Image 14 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Un problème en jeu ? Recalibrez vos manettes

Qu’il s’agisse des Joy-Con ou du contrôleur Pro, les manettes de la Switch sont un concentré de technologie qui peuvent parfois dérailler quelque peu. Là encore, Nintendo semble avoir tout prévu dans le cas, visiblement pas si improbable, où une de vos manettes décide de faire des siennes, et a inclus plusieurs menus visant à les recalibrer. Pour cela, il faudra donc se rendre dans les Paramètres depuis le menu principal et choisir la ligne « Manettes et capteurs ». Vous y trouverez moult options pour calibrer les sticks et gyroscopes de vos manettes, dans le cas où ils seraient déréglés ou si vous remarquez un comportement inhabituel en jeu. Vous pourrez également y vérifier le bon fonctionnement des boutons et de l’écran tactile. Notez cependant que ces manipulations ne devraient pas vous prémunir contre le problème du Joy-Con de gauche qui a tendance à se déconnecter sans prévenir pour les premiers modèles de Switch.

Image 15 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Lier un compte Nintendo

Avec la Switch, Nintendo utilise un nouveau système d’identification en ligne, simplement appelé « Compte Nintendo ». Cet identifiant vous ouvre les portes de la plupart des différentes fonctions en ligne de la console, notamment de l’eShop, la boutique en ligne. Au premier démarrage de la Switch, il vous sera demandé d’entrer ou de créer un compte, une étape que vous pouvez ignorer pour la remettre à plus tard. Si d’aventure vous souhaitez utiliser un compte Nintendo après avoir mis en route votre console, pas besoin de la remettre à zéro : ils vous suffit pour cela de vous rendre sur votre page de profil.

Vous pouvez y accéder depuis le menu principal en cliquant sur le bouton en haut à gauche de l’écran, représenté par l’avatar que vous avez choisi lors de la création de votre profil. Vous y trouverez toutes sortes de réglage, mais celui qui nous intéresse se trouve dans les « Paramètres de l’utilisateur ». Ici, faites défiler jusqu’en bas pour arriver à la rubrique « Compte Nintendo associé » et entrez vos identifiants. Si vous ne disposez pas d’identifiants, rendez-vous sur accounts.nintendo.com pour en créer un nouveau, et pensez bien à l’associer avec votre compte Nintendo Network si vous en avec déjà un, cela vous simplifiera la vie à l’avenir et vous permettra de n’avoir qu’un seul compte à gérer.

Image 16 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Récupérer ses points Nintendo

Voilà quelque temps que Nintendo a modifié son programme de fidélité. Depuis la création de son site Internet, Nintendo distribuait des points avec chaque jeu ou console acheté, ces points pouvant ensuite être échangés contre des cadeaux ou des jeux. Le modèle a désormais changé, mais le principe reste le même : les points existent toujours, mais ils sont dématérialisés et il faudra les réclamer depuis le menu de la console.

Pour cela, rendez-vous sur l’icône d’un jeu depuis le menu principal, et cliquez sur + ou – pour ouvrir le menu contextuel. Choisissez la rubrique « Programme de récompenses My Nintendo », et cliquez sur « Recevoir mes points ». Notez que cette manipulation n’est nécessaire que pour les jeux sur cartouche, les points étant automatiquement ajoutés à votre compte si vous achetez un jeu dématérialisé sur l’eShop. Vous pouvez consulter votre solde de points sur my.nintendo.com où il suffira d’entrer les identifiants de votre compte Nintendo.

Image 17 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Gérer le contrôle parental depuis un smartphone

Comme toutes les consoles récentes dignes de ce nom, la Switch propose un système de contrôle parental afin d’éviter que vos enfants ne tombent malencontreusement sur des jeux qui ne leur seraient pas destinés. Mais cette fois, le constructeur est allé encore plus loin, en proposant des options de contrôle du temps passé devant la console et de blocage de certaines fonctions, le tout contrôlable à distance depuis un smartphone.

Il faudra tout d’abord activer le contrôle parental sur la console depuis les paramètres dans le menu dédié. Puis, il faudra télécharger l’application nommée « Contrôle parental Nintendo Switch », disponible sur iOS ou Android. Une fois les deux appareils associés, vous pourrez tout contrôler, ou presque, sur votre console : le temps de jeu, la limite d’âge, ou encore l’accès aux fonctions en ligne. L’application est même capable de vous fournir un rapport journalier des activités de la console.

Image 18 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Brancher un clavier USB

Dans plusieurs cas, la Switch vous demandera d’utiliser son clavier virtuel : lors de la rédaction d’un message, d’une conversation avec un ami, ou encore pour taper un mot de passe. Certes, c’est mieux que rien, mais la lenteur d’écrire sur un clavier virtuel peut être très frustrante. Là encore, Nintendo a pensé à tout, puisque les ports USB du dock de la Switch peuvent accueillir un clavier USB qui sera reconnu par la console et permettra de taper ses messages beaucoup plus rapidement. Voilà qui devrait permettre de discuter des nuits entières sans avoir trop mal aux doigts.

Scanner son Amiibo pour débloquer du contenu

Image 19 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Vous vous souvenez des Amiibos, ces petites statuettes de personnages populaires de Nintendo, apparues avec la Wii U et qui pouvaient être scannées par la console grâce à leur puce RFID afin de débloquer du contenu additionnel ? Et bien il est possible de les utiliser également avec la Switch !

La manette Switch Pro et le Joy-Con de droite intègrent en effet un scanner RFID : tout ce que vous avez à faire est donc d’approcher votre Amiibo de l’un de ces contrôleurs. Et si vous vous demandez quels Amiibos fonctionnent avec la Switch, Nintendo possède une page dédiée à ce genre d’informations.

Apparaître hors-ligne et cacher son activité

Image 20 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Il peut arriver que l’on souhaite jouer tranquillement de son côté, sans que tous ses amis soient avertis de notre activité. Fort heureusement, il est possible de cacher son statut pour apparaitre hors ligne en cas de besoin, ou bien tout simplement de cacher son activité.

Pour cela, rien de plus simple : dans les paramètres du système, choisissez « Utilisateurs », puis « Paramètres des notifications relatives aux amis ». Il ne reste plus qu’à définir qui peut recevoir les notifications de connexion et donc voir que vous êtes en ligne (« Tous vos amis », « Utilisateurs favoris » ou « Désactivés »).

Changer le nom de sa Switch

Image 21 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Pourquoi garder un nom générique pour sa Switch, quand on peut plutôt changer son surnom et la baptiser comme on le souhaite ? L’option permettant de définir le surnom de sa console se situe encore et toujours dans les paramètres du système, puis « Console », et… « Surnom de la console », tout simplement. Evitez tout de même les petits noms compromettants…

Avoir plus de fichiers de sauvegarde

Image 22 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

La Switch possède un nombre important d’excellents jeux, mais nombre d’entre eux n’acceptent qu’une seule sauvegarde. Cela peut vite devenir un problème pour les joueurs désirant garder plusieurs fichiers de sauvegarde pour un même jeu.

Un moyen détourné de remédier à ce problème est tout simplement de créer plusieurs profils : cela augemente du même coup le nombre de sauvegardes possibles pour un même jeu !

Changer le thème de sa Switch

Image 23 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Si le thème blanc classique est celui par défaut de votre Switch, il est possible de choisir un thème noir, plus adapté si vous jouez la nuit, ou plus jolis (pour certains), tout simplement. Au passage, cela permet d’améliorer légèrement l’autonomie de la console. Pour essayer ce thème, il faut se rendre dans les Paramètres de la console, puis choisir « Thèmes ».

Changer de région pour accéder à du contenu exclusif

Image 24 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

Si les joueurs situés en Europe, au Japon ou en Amérique du Nord ne voient normalement pas de différences quant au contenu de leurs jeux, il arrive parfois qu’une zone bénéficie en avance d’un jeu. Certaines illustrations sont également parfois différentes selon la région sélectionnée. Il peut dès lors s’avérer intéressant de changer la région de sa Switch. Pour cela, dans les Paramètres de la console, choisissez le menu «Console » puis sélectionnez la « Région » de votre choix.

Nintendo eshop : comment payer ses jeux Switch moins cher ?

Accéder au navigateur Internet caché

Image 25 : Nintendo Switch : le top des trucs et astuces pour exploiter la console à 100%

A l’heure actuelle, la Switch ne possède pas de navigateur Internet officiel. Ou plutôt si, mais il est sacrément bien caché !

Pour pouvoir surfer comme bon vous semble sur Internet, il va vous falloir aller dans les Paramètres de la console, choisir l’option « Internet », puis « Paramètres Internet ». Sélectionnez ensuite le réseau WiFi auquel vous êtes actuellement connecté. Modifiez les paramètres DNS de « Automatique » à « Manuel » et rentrez 045.055.142.122 comme DNS Primaire.

Essayez de nouveau de vous connecter à votre réseau : la Switch va vous indiquer qu’une authentification est nécessaire. Cliquez sur suivant pour accéder à la page du DNS SwitchBru. Vous pouvez désormais accéder à Google !