Accueil » Actualité » Nous allons envoyer un message dans l’espace décrivant nos difficultés écologiques

Nous allons envoyer un message dans l’espace décrivant nos difficultés écologiques

L’émission de cette année sera le deuxième message interstellaire transmis par METI International.

Un signal radio conçu pour attirer l’attention de la vie extraterrestre sur la crise climatique de la Terre sera transmis par le système planétaire TRAPPIST-1 en octobre 2022. Mais la tâche n’est pas si simple.

Nous allons envoyer un message dans l’espace décrivant nos difficultés écologiques - Crédits : Willa Wei / Flickr
Nous allons envoyer un message dans l’espace décrivant nos difficultés écologiques – Crédits : Willa Wei / Flickr

« Le grand défi de la communication interstellaire est d’établir un terrain d’entente commun ».

Douglas Vakoch, président de METI International

Comment pouvons nous nous assurer d’être compris ?

Nous n’avons en effet aucune idée du langage qui pourrait être employé par ces êtres encore fictifs. Dans quelle mesure pourraient-ils comprendre ou même identifier ces signaux comme des messages ?

Pour résoudre ce problème, le message commencera par le tableau périodique des éléments. Étant donné que les éléments chimiques sont universels, les chances d’identifier ces bases sont élevées d’après le METI. Ce contenu créerait un « terrain d’entente » afin que la suite ait une chance d’être décodée.

Se décrire comme « une espèce qui est incertaine quant à son avenir »

Douglas Vakoch, est convaincu qu’un message sur notre situation écologique actuelle pourrait attirer l’attention de ces autres intelligences, présumées comme plus évoluées, d’une manière positive.

« En donnant aux extraterrestres un aperçu de l’état d’esprit d’une espèce qui est incertaine quant à son avenir, mais qui est toujours prête à tendre la main, nous pouvons offrir des informations uniques à une civilisation qui a depuis longtemps laissé derrière elle une telle instabilité et incertitude », a déclaré Vakoch. « Notre auto-réflexion franche peut être suffisamment intrigante pour susciter une réponse. »

Le METI International

L’émission de cette année sera le deuxième message interstellaire transmis par METI International . METI signifie Messaging Extraterrestrial Intelligence, par opposition à SETI, qui s’attelle à une recherche plus passive sur l’intelligence extraterrestre. C’est un groupe de scientifiques, de sociologues, d’historiens, d’anthropologues et d’artistes qui se sont réunis avec une conviction commune : l’humanité bénéficierait de la diffusion de messages vers les étoiles plutôt que d’attendre simplement de recevoir un message d’extraterrestres.

À lire aussi > Des chercheurs espèrent détecter des signaux laser émis par des civilisations extraterrestres

Une démarche inconséquente ?

Cette initiative, comme toutes celles consistant à envoyer des informations nous concernant dans l’espace porte à débat. Le SETI et de nombreux chercheurs considèrent ces communications comme un danger potentiel pour les humains. Nous ne savons pas quelle pourrait être la réaction d’une autre civilisation potentiellement hostile mise en possession d’informations nous concernant.

À lire aussi > Des organismes extraterrestres pourraient envahir la Terre, avertissent les scientifiques

Vakoch, néanmoins, se veut rassurant.

« Les extraterrestres recevant notre message ne seront pas surpris d’entendre parler de notre crise climatique [car] ils ont eu des décennies pour observer notre sort de loin. »

À lire aussi > Sur Mars, une silhouette humaine repérée par Perseverance pose question

Source : Space