Accueil » Actualité » Snapdragon 8cx Gen 3 : la puce qui va doper l’autonomie des PC portables

Snapdragon 8cx Gen 3 : la puce qui va doper l’autonomie des PC portables

Le Snapdragon 8cx Gen 3 vient avec des promesses qui ne manquent pas d’ambition : un processeur 85 % plus véloce, un circuit graphique 60 % plus performant.

Après avoir annoncé mardi sa nouvelle puce Snapdragon 8 Gen 1, Qualcomm s’est concentré mercredi sur les PC, en introduisant deux puces : un processeur Snapdragon 8cx Gen 3 conçu pour les machines Windows ainsi qu’une puce 7c+ pour les ordinateurs Windows et Chromebook abordables.

Affiche promotionnelle du processeur  Qualcomm Snapdragon 8cx Gen 3 - Crédits : Qualcomm
Affiche promotionnelle du processeur Qualcomm Snapdragon 8cx Gen 3 – Crédits : Qualcomm

Le nouveau processeur pour ordinateur portable Snapdragon 8cx Gen 3 de Qualcomm offre des performances multicœurs jusqu’à 85 % plus rapides par rapport à son prédécesseur, ainsi qu’une augmentation de 60 % des performances du GPU. De plus, la NPU a été mise à niveau et offre désormais plus de 29 TOPS, trois fois ce que la puce précédente pouvait gérer.

Une puce 5nm pour des performances décuplées

La firme promet aussi, une autonomie de plusieurs jours pour les laptops qui l’utiliseront. Cette fois, le 7 nm est délaissé au profit du 5 nm. C’est une première mondiale pour les appareils Windows.

Qualcomm offrira aux fabricants d’ordinateurs portables plusieurs configurations en ce qui concerne la 5G. L’option supérieure est le modem X65 qui peut fournir jusqu’à 10 Gb/s, l’ancien X55 est l’option du intermédiaire atteignant 7,5 Gb/s, puis il y a le X62 à 4,4 Gbit/s. La connectivité locale comprend le Wi-Fi 6 et le dernier Wi-Fi 6E.

Caractéristiques du processeur Qualcomm Snapdragon 8cx Gen 3 - Crédits : Qualcomm
Caractéristiques du processeur Qualcomm Snapdragon 8cx Gen 3 – Crédits : Qualcomm

Qualcomm vante que le nouveau GPU du 8cx prendra en charge les jeux Full HD avec 120 images par seconde et est « optimisé pour permettre aux utilisateurs de jouer jusqu’à 50 % plus longtemps que certaines plates-formes concurrentes ».

Les améliorations habituelles de l’IA sont également présentes : il y a Spectra ISP de Qualcomm, qui promet une meilleure mise au point automatique, une balance des blancs automatique et une exposition automatique pour la vidéoconférence, ainsi que des fonctions d’annulation du bruit et de l’écho pour un meilleur son.

Une upgrade avant les réelles innovations

Après qu’Apple ait démontré avec l’Apple M1 que les puces à architecture ARM  pouvaient faire des miracles, Qualcomm se projette en leader sur la marche des PC en préparant sa propre puce ARM.

Qualcomm s’appuiera sur les ressources de Nuvia, start-up acquise en mars 2021 et dont l’un des fondateurs a œuvré sur les Apple M1, justement. Mais ces premières puces de nouvelle génération ne sont pas attendues avant 2023. En attendant, Qualcomm nous offre cette troisième révision de son SoC pour PC portables.

Les premiers ordinateurs portables exploitant les Snapdragon 8cx Gen 3 et Snapdragon 7cx+ Gen 3 sont attendus dans le courant du premier semestre 2022. À voir s’ils seront massivement distribués en France, où les puces de seconde génération n’ont pas encore véritablement réussi à faire leur entrée.

Source : gizmodo