Accueil » Actualité » Orion : voici la nouvelle fusée destinée à aller sur la Lune, Mars et au-delà

Orion : voici la nouvelle fusée destinée à aller sur la Lune, Mars et au-delà

La NASA est sur le point d’effectuer le lancement inaugural de sa fusée Space Launch System (SLS) de nouvelle génération, le lanceur le plus puissant jamais construit.

Orion © Nasa
Orion © Nasa

La semaine prochaine, la mission Artemis I marquera le début d’une nouvelle ère passionnante dans le domaine de l’exploration spatiale : elle ouvrira la voie à un atterrissage lunaire avec équipage, le premier depuis 1972. Si Artemis I se déroule de manière nominale, la prochaine mission du programme, Artemis II, embarquera un équipage qui débarquera des hommes sur la Lune vers 2025.

Afin de rendre les missions possibles vers la Lune, Mars et au-delà, la NASA a dévoilé le vaisseau spatial Orion, un véhicule qui, lors de son vol inaugural la semaine prochaine, effectuera un survol sans équipage de la Lune avant de revenir sur Terre dans un voyage d’essai exigeant de six semaines.

Orion, un vaisseau spécifiquement conçu pour les missions en équipage dans l’espace lointain

Comme le montre une vidéo dévoilée par la Nasa (ci-dessous), le module d’équipage d’Orion peut transporter jusqu’à quatre astronautes, tandis que le moteur principal du vaisseau spatial est capable d’apporter jusqu’à 6 000 livres de poussée, avec huit moteurs auxiliaires offrant chacun jusqu’à 110 livres de poussée.

Le module d’équipage d’Orion a été construit par Lockheed Martin, tandis que le module de service européen (vital pour l’approvisionnement en électricité, la propulsion, le contrôle thermique, l’air et l’eau) est l’œuvre d’Airbus Defence and Space, une unité du géant de l’aviation.

À lire : Artemis : la NASA stoppe in-extremis le test de sa fusée SLS-Orion

Orion
Orion © Nasa

Orion comprend également quatre ailes solaires de sept mètres de long, avec 3 750 cellules solaires par aile tirant l’énergie du soleil. La vidéo met également en évidence le système d’abandon de lancement d’Orion, un mécanisme conçu pour s’activer en quelques millisecondes après une grave anomalie au lancement. Si nécessaire, le système propulsera rapidement la capsule de l’équipage loin d’une fusée potentiellement incontrôlable en sécurité, via un atterrissage assisté par parachute.

« Nommé d’après l’une des plus grandes constellations du ciel nocturne et s’appuyant sur plus de 50 ans de recherche et de développement sur les vols spatiaux, le vaisseau spatial Orion est conçu pour répondre aux besoins changeants du programme d’exploration de l’espace lointain de notre pays pour les décennies à venir » précise la Nasa sur son site. Le lancement devrait avoir lieu le 29 août à 14 h 30. Vous pourrez le suivre sur la chaîne YouTube officielle de la Nasa.