Accueil » Actualité » Mission Artemis : la Nasa déploie le vaisseau lunaire « Orion » sur son lanceur de fusée géant

Mission Artemis : la Nasa déploie le vaisseau lunaire « Orion » sur son lanceur de fusée géant

Si tout se passe bien, la fusée Orion et sa rampe de lancement seront déclarées prêtes pour la mission Artemis I. Durant cette mission, la NASA enverra une capsule de test sans équipage autour de la Lune.

Le vaisseau spatial SLS-Orion de 5,75 millions de tonnes et 32 étages est plus haut que la Statue de la Liberté. C’est la pièce maîtresse du projet Artemis avec un coût de développement s’élevant à quelque 37 milliards de dollars. Il a été conçu pour envoyer les astronautes sur la Lune afin d’établir une colonie lunaire. Et le but ultime est une éventuelle exploration humaine de Mars.

La fusée Orion sur sa lampe de lancement - Crédits : NASA
La fusée Orion sur sa lampe de lancement – Crédits : NASA

Le système de lancement spatial, ou SLS, a passé la majeure partie de l’année dernière dans le bâtiment d’assemblage de véhicules de la NASA, ou les pièces du véhicule ont été empilées et testées sans relâche.

Suivez l’évolution de la mission sur le stream de la NASA

Quelles sont les étapes à suivre ?

La fusée lunaire a effectué son déplacement vers son point de lancement ce jeudi 17. Elle est maintenant prête à subir la dernière série de tests qui détermineront la rapidité avec laquelle le vaisseau spatial pourra voler.

Ce test final est connu sous le nom de wet dress rehearsal (répétition en tenue humide). L’ensemble, incluant les systèmes d’exploration au sol, subira des opérations techniques. Elles incluent :

• charger du propulseur dans les réservoirs de la fusée

• effectuer un compte à rebours de lancement complet

• démontrer la capacité de recycler l’horloge du compte à rebours

• vider les réservoirs pour leur donner l’occasion de pratiquer les délais et les procédures

À voir aussi > Programme Artemis de la NASA : Northrop Grumman dévoile les plans d’un nouveau buggy lunaire

Plusieurs jours après la répétition générale, SLS et le vaisseau seront ramenés au bâtiment d’assemblage où, les techniciens effectueront une série de manœuvres :

• suppression des capteurs spécifiquement utilisés pour le test

• charge d’Orion et d’autres batteries du système

• arrimage du chargement tardif dans Orion

• vérifications finales sur plusieurs éléments, et autres tâches.

Orion et SLS rouleront vers la rampe de lancement pour une dernière fois environ une semaine avant le lancement.

À savoir aussi > Propulsez votre nom près de la Lune grâce à la NASA !

Artemis I préparera la NASA à envoyer un équipage sur la prochaine mission plus complexe, Artemis II. L’agence a d’ailleurs annoncé en novembre qu’elle projette de réaliser son premier atterrissage lunaire humain d’Artemis dès 2025.

Source : NASA