Accueil » Actualité » She-Hulk : comment Marvel a rendu l’héroïne si réaliste à l’écran ?

She-Hulk : comment Marvel a rendu l’héroïne si réaliste à l’écran ?

Pour rendre la carrure et les muscles de Jennifer Walter le plus réaliste possible, Marvel a réalisé un travail de titan dans She-Hulk.

Alors que le premier épisode sera diffusé demain, la série She-Hulk continue de dévoiler ses secrets de fabrication. Attendu de longue date, ce projet semble en tout cas prometteur. Et notamment en ce qui concerne le travail SFX et visuel. En effet, Marvel a mis un point d’honneur à soigner les moindres détails, notamment ce qui concerne la « transformation » de Jennifer Walter. Pas question de faire les choses à moitié: la carrure de l’héroïne doit impressionner et sembler le plus réaliste possible !

She-Hulk : une allure convaincante ?
She-Hulk : une allure convaincante ? – Crédit : Marvel Studios

Au cours d’une récente interview, la réalisatrice Kat Coiro a expliqué le long processus qui a été mené pour arriver à un résultat parfait. Et à en croire les premières images, tout cela semble aussi réussi que maîtrisé. On pourra donc admirer le travail en action dès demain sur nos écrans ! Même si tous les fans ne sont pas du même avis.

She-Hulk : une transformation bluffante de réalisme

 » Cela a demandé de longs mois pour développer le look de She-Hulk. Nous avons tout misé sur la force plus que sur l’esthétisme. Il fallait que ses proportions soient réalistes : c’est une femme moderne qui enchaîne les rendez-vous, travaille dans un bureau, dîne avec ses amis. Nous avons travaillé avec une doublure naturellement musclée pour nous assurer que cela fonctionnait avant de nous lancer » explique ainsi Coiro. « Il fallait à tout prix qu’elle cultive son propre look et ne soit pas juste une copie miniature de Hulk. On s’est basé sur des championnes d’athlétisme qui sont très puissantes sans être pour autant des culturistes » ajoute également la réalisatrice.

Ces explications viennent donc sonner le glas, après de virulentes critiques. En effet, de nombreux fans ont fait savoir leur déception en découvrant le look final de She-Hulk. En réalité, le travail de Coiro semble très intelligent. Cela permet de ne pas sombrer dans la caricature facile. Car le but est clair : il faut pouvoir s’identifier au personnage et le rendre le plus « humain » possible. Jennifer mène une vie normale, elle ne peut donc pas ressembler à un monstre difforme.

C’est en visionnant les premiers épisodes que nous saurons si le pari est réussi ou non. Mais une chose est claire : She-Hulk sera un top ou un flop complet. Là, encore les fans ne feront pas dans la dentelle !

Source : Screenrant