Accueil » Actualité » Squid Game accusée de plagiat : pourquoi cette polémique n’a-t-elle aucun sens ?

Squid Game accusée de plagiat : pourquoi cette polémique n’a-t-elle aucun sens ?

La série phénomène Squid Game de Netflix est accusée de plagiat. Elle aurait copié un film japonais sorti en 2014. Pourquoi cette dernière polémique en date n’a-t-elle aucun sens, hormis le fait que Squid Game soit un drama coréen ?

La série coréenne Squid Game continue d’exploser tous les records sur Netflix. Son succès est tel qu’il entraîne des polémiques. Outre ceux qui ne sont pas convaincus par la hype de la série qu’ils considèrent « surcotée », d’autres l’accusent même de plagiat.

Seong Gi-hun (Lee Jung-jae) dans Squid Game
Seong Gi-hun (Lee Jung-jae) dans Squid Game – Crédit : Netflix

Selon la dernière polémique en date, le réalisateur Hwang Dong-hyeok de Squid Game aurait copié le film japonais « Kamisama no iu tōri » (As the Gods Will en anglais) de Takashi Miike sorti en 2014. Ce film n’avait pas été diffusé en France, mais vous pouvez retrouver sa bande-annonce ci-dessous. Cette accusation de plagiat n’a aucun sens, voici pourquoi.

À lire aussi > Squid Game : les intrigues possibles pour la saison 2

Squid Game et As the Gods Will ont des ressemblances, mais ce n’est pas du plagiat

Les scénarios de Squid Game et As the Gods Will possèdent effectivement des similarités. Les personnages doivent survivre à une série de jeux pour enfants meurtriers où tous les perdants sont littéralement éliminés. D’ailleurs, le premier jeu du film japonais est aussi une version de « un, deux, trois, soleil » comme dans Squid Game. Cette scène a tellement marqué les fans que l’un d’entre eux l’a recréée en LEGO.

Les ressemblances entre Squid Game et As the Gods Will s’arrêtent là. Non seulement Squid Game est un drama coréen de type survie, mais son intrigue est totalement différente. Les 456 joueurs ont volontairement choisi de participer aux jeux dans l’espoir de remporter 45,6 milliards de wons. Ils ont eux-mêmes appelé le numéro inscrit au dos de la carte d’invitation qu’ils ont reçue. Il s’agissait d’ailleurs d’un véritable numéro de téléphone dont le propriétaire est désormais harcelé au quotidien par des milliers de fans.

De plus, les jeux de Squid Game sont organisés par des milliardaires qui parient sur les participants. Dans le film japonais, des lycéens sont soumis contre leur gré à des jeux qui sont dirigés par des dieux. Enfin, le réalisateur Hwang Dong-hyeok a commencé à travailler sur Squid Game en 2009 alors que As the Gods Will est sorti en 2014.

Source : We Got This Covered