Accueil » Actualité » Star Wars : Georges Lucas « n’a pas caché sa déception » face au Réveil de la Force

Star Wars : Georges Lucas « n’a pas caché sa déception » face au Réveil de la Force

A sa sortie au cinéma en 2015, George Lucas avait prudemment dit qu’il « pensait que les fans allaient l’adorer ». Les mémoires de Bob Iger, le PDG de Disney, révèlent ce que Gorges Lucas a vraiment pensé lors du premier visionnage du Réveil de la Force.

Image 1 : Star Wars : Georges Lucas "n'a pas caché sa déception" face au Réveil de la Force
Georges Lucas et J.J. Abrams

On savait que Georges Lucas trouvait que Le Réveil de la Force reprenait un peu trop la trame du premier film de 1977, un avis partagé par une partie des fans de la première heure. Dans ses mémoires (« The Ride of a Lifetime: Lessons Learned from 15 Years as CEO of the Walt Disney Company »), Bob Iger nous apprend que le réalisateur et scénariste n’a pas caché sa déception lors du premier visionnage du film.

Pas assez d’avancées visuelles ou techniques

Selon Bob Iger, Georges Lucas a estimé qu’il n’y avait rien de nouveau dans l’épisode VII réalisé par J. J. Abrams. Il ajoute que « Dans chacun des films de la trilogie originale, il était important pour lui [Georges Lucas] de présenter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouveaux personnages et de nouvelles technologies. Dans celui-ci, il [Georges Lucas] a dit qu’il n’y avait pas assez d’avancées visuelles ou techniques« .

Star Wars : Disney « en a fait trop et trop vite », selon son PDG

Les mémoires que vient de publier Bob Iger lui permettent de donner son avis sur la réaction de Georges Lucas. Il explique ainsi que ce dernier « ne se trompait pas, mais il ne  se rendait pas non compte de la pression qui pesait sur nous pour donner à de fervents fans un film qui ressemblait à Star Wars« .

Il ajoute : « Nous avions intentionnellement créé un monde qui était visuellement et émotionnellement connecté aux films précédents, pour ne pas nous éloigner trop de ce que les gens aimaient et attendaient, et George nous critiquait pour ce que nous essayions de faire« . Pour le PDG de Disney, J. J. Abrams a réussi le « quasi-impossible » en jetant un pont entre les précédents films et la dernière trilogie.

Star Wars : en bref, les épisodes I à VIII et les spin-off

Le 12 novembre, Disney+ accueillera la série The Mandalorian. Le dernier film de la trilogie, L’Ascension de Skywalker, arrivera quant à lui le 20 décembre prochain. Espérons que Georges Lucas les appréciera.