Accueil » Actualité » Starlink : il fixe une antenne sur sa voiture et se fait arrêter par la police

Starlink : il fixe une antenne sur sa voiture et se fait arrêter par la police

Un automobiliste verbalisé par les autorités vendredi avait une antenne satellite Starlink boulonnée sur le capot de sa voiture. Ce n’était pas Elon Musk qui faisait des essais avec la parabole dans un véhicule en mouvement, mais bien un utilisateur californien du service Internet.

Un agent de la California Highway Patrol (CHP) a arrêté vendredi une Toyota Prius qui circulait avec une antenne Starlink sur le capot. La CHP a partagé des photos sur sa page Facebook ainsi que l’échange suivant entre l’agent et le conducteur. « Monsieur, je vous ai arrêté aujourd’hui pour cette obstruction visuelle sur votre capot. Ne bloque-t-il pas votre vue lorsque vous conduisez ? » a déclaré le policier. L’automobiliste aurait simplement répondu « Seulement quand je tourne à droite ».

Toyota Prius avec une antenne Starlink - CHP Antelope Valley / Facebook
Toyota Prius avec une antenne Starlink – Crédit : CHP Antelope Valley / Facebook

Sans surprise, la police a verbalisé l’automobiliste, qui était au volant d’une Toyota Prius rouge, pour une infraction au Code de la route. Le conducteur aurait dit aux policiers qu’il utilisait l’antenne pour obtenir du Wi-Fi pour une entreprise qu’il dirige depuis son véhicule. Cependant, cela n’a pas empêché le fonctionnaire de lui délivrer une contravention pour l’antenne Starlink.

Elon Musk veut équiper les véhicules d’antennes Starlink

L’utilisateur du réseau Starlink était visiblement en avance sur son temps, puisque SpaceX a déjà officiellement dévoilé son projet de connecter les voitures, bateaux et avions à son réseau Internet par satellite. Cependant, avant de voir des Tesla équipées d’antennes Starlink miniaturisées, celles-ci devraient d’abord équiper des avions de ligne. « Nous avons notre propre produit pour l’aviation en développement… nous avons déjà fait quelques démonstrations à ce jour, et nous cherchons à finaliser ce produit pour l’installer sur les avions dans un avenir très proche », a récemment déclaré Jonathan Hofeller, vice-président du projet Starlink.

Il sera donc prochainement possible de se connecter à Internet grâce à des antennes Starlink chez certaines compagnies aériennes. En France, le service est déjà disponible sous forme d’un abonnement à 99 euros. Cependant, il faut ajouter à ces 99 euros le prix de la parabole et du routeur, qui s’élève à 499 euros.

SpaceX lance régulièrement des fusées transportant près d’une centaine de satellites pour étoffer son réseau. À l’occasion du Mobile World Congress 2021, Elon Musk a confirmé que Starlink bénéficiera d’une couverture mondiale, à l’exception des pôles, d’ici le mois d’août.

Source : CHP Antelope Valley